Spectacles

Vivant(e) et online : « En attendant l’accouchement », de Julia Palombe

Vivant(e) et online : « En attendant l’accouchement », de Julia Palombe

03 avril 2020 | PAR Yaël Hirsch

Donné quelques dates au Théâtre Montmartre Galabru, le one woman show de Julia Palombe En attendant l’accouchement se regarde de chez vous sur la scène numérique de Toute La Culture. Un premier spectacle plein de vie, comme son titre l’indique, puisque enceinte de huit mois, la rockeuse, chroniqueuse de Sud Radio et auteure de Au Lit Citoyens! (Editions Hugo & Cie) y parle de tous les aspects de la vie prénatale… 

Elle entre en scène avec une couronne de vierge de Guadalupe, un voile rouge et une robette en dentelle blanche très courte sur ses cuisses rehaussées de talons noirs sobres. Elle est posée sur un tabouret haut perché et elle nous parle. Julia Palombe se livre sur une récidive : après Orlando, son fils, elle est enceinte à nouveau, à 40 ans.

Rythmé de moments de danse et chant ébouriffants (on adore l’air de la sirène qui a voulu accoucher dans l’eau), d’interventions audio de deux guests assez croustillants, ce one woman show de confessions intimes va à l’encontre de bien des tabous avec une joie et une énergie qui viendront vous secouer sur vos canapés confinés : la place du père (surtout un adorable sicilien), le regard des autres, leurs mains déplacées sur le ventre rond sans demander la permission, mais aussi les varices, les hémorroïdes, la constipation, le fait de n’avoir droit à aucun médicament une fois enceinte, sont évoqués avec une gouaille d’une efficacité redoutable.

Et enfin, brisant un ultime barrage de nos sociétés, Julia Palombe saisit le taureau par les cornes quand elle s’engouffre dans ma brèche si vivante et si juste de la libido des femmes enceintes: qu’on se le dise une bonne fois pour toutes la maman est aussi une putain et « vice » versa ! Oui, même ronde comme un ballon de yoga et surtout débordée d’hormones, une femmes enceinte a envie de sexe et de plaire : pas de bas de contention, des bas de séduction ! Pas de rêves de layettes et couleurs pastels pour la chambre de bébé, mais des bons fantasmes érotiques en 3D ! C’est comme ça, c’est vivant, la chaine continue, le désir se poursuit et on a bien l’impression que les hommes auraient bien tort de s’en plaindre…

Absolument rayonnante dans ce spectacle baroque et puissant, la diva rock Julia Palombe sublime la grossesse en révélant toute la vérité. Une prouesse qui mérite le détour, homme attentif ou femme kagourou,  que vous vous prépariez à passer le cap ou que vous ayez envie de vous le rappeler version piquante vous y trouverez de quoi avoir envie de vous lancer … 

A voir donc, sur notre plateforme, ici. 

visuels (c) jf.julian

Changes expected for BBC TV service payment
L’agenda virtuel du week-end du 3 avril
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *