Cirque
« M.E.M.M », le récit d’un évènement qui a marqué une vie

« M.E.M.M », le récit d’un évènement qui a marqué une vie

20 mars 2022 | PAR Lucine Bastard-Rosset

Dans le 15e arrondissement de Paris, au Monfort Théâtre, une voltigeuse nous fait revivre une expérience traumatique qui a marqué sa vie et sa passion : le cirque. Un spectacle d’un grand lyrisme qu’il est encore possible de découvrir ce dimanche 20 mars. 

Une expérience traumatique

Le 13 novembre 2015, Alice Barraud se trouve “au mauvais endroit au mauvais moment”, c’est du moins ce que lui répète le corps médical. Une phrase qui résonne mais sans avoir véritablement d’écho. L’important, c’est qu’Alice Barraud était présente, elle et son frère, lorsque l’attentat a éclaté. L’important, c’est de savoir qu’Alice Barraud en a été gravement impactée ; elle qui a frôlé la mort, elle qui s’est retrouvée avec un bras gauche qui n’avait plus rien d’un bras. 

De cette expérience qui a chamboulé sa vie et ses projets, Alice en fait un spectacle doux, gracieux, empli d’émotions, de colère, de désarroi, de tristesse mais aussi d’amour. M.E.M.M, au Mauvais Endroit au Mauvais Moment nous transporte dans un univers personnel, un récit conté et dansé, accompagné en live par le musicien Raphaël de Pressigny. 

Alice Barraud revient sur le moment de l’attentat, sur le réveil en salle de réveil, sur des discussions avec le médecin, le psychiatre, sur son désir d’appréhender ce nouveau corps, sur sa peur nouée au ventre. Cette peur qui l’a accompagnée de nombreuses années, qui l’a fait douter sur sa volonté de vivre, sur l’humanité. Une peur qui en est venue à dicter sa vie, une peur dont il est difficile de se détacher.

Un moment intense

M.E.M.M est un spectacle tragi-comique, une création qui mêle à ce récit déchirant des instants plus légers et drôles. Alice Barraud réussit avec beaucoup de grâce à joindre le rire aux souffrances, ne cessant jamais de jongler entre les deux. Les moments de paroles laissent le pas à des scènes où les gestes se confondent avec la musique, où le corps prend le dessus, ce corps meurtri mais rempli d’énergie. Alice laisse s’exprimer par les gestes, la danse, ce qu’elle ne peut dire. 

Raphaël de Pressigny, un musicien du groupe français Feu! Chatterton, se joint aux gestes et aux paroles en les faisant vibrer grâce à la musique. Batterie, clarinette, synthé, hang, djembé ; Raphaël alterne tous ces instruments, les mélange pour accroître la puissance des moments. Il ne prononcera aucun mot, mais son silence est tourné vers Alice, un silence complice, qui laisse le pas aux sons et aux mélodies.

 

M.E.M.M est un spectacle poétique, singulier, qui livre une expérience singulière. Alice Barraud émeut, transporte, ravit et nous fait voyager dans son intérieur. Elle nous fait s’envoler avec elle sur son trapèze pour nous déposer tranquillement sur un tapis de plumes.

Un spectacle qu’il est possible de retrouver au Plus petit cirque du monde à Bagneux le 16 avril 2022.

 

Visuel : ©Jerome Heymans

MississippiS, la descente du fleuve de l’anthropocène à la Ménagerie de Verre
« Où donc est le bonheur ? » de Marianne Chaillan : Reprenons les bases
Lucine Bastard-Rosset

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture