Théâtre
Le Théâtre de Paris racheté par vente-privee.com

Le Théâtre de Paris racheté par vente-privee.com

29 janvier 2013 | PAR Lucie Droga

Dans une dépêche déclarée à l’AFP, le site internet vente-privee.com annonçait le rachat du Théâtre de Paris, situé dans le IX ème arrondissement de la capitale. Un rachat qui place le groupe dans la volonté de devenir un acteur dans le marché culturel.

L’une des plus anciennes salles de Paris, construite sous Louis XV en 1730, vient d’être rachetée par le grand site web  vente-privee.com. Désormais propriétaire du théâtre, le site de déstockage en ligne ne semble pas cependant vouloir retirer la salle des mains du directeur actuel, Stéphane Hillel et la société de production de Richard Caillat continuera d’en assurer la gestion.

Le montant du rachat, s’il n’a pas été annoncé, s’élève à « plusieurs millions d’euros », a indiqué à l’AFP Jacques-Antoine Granjon, PDG de vente-privee.com. Le nouveau propriétaire avait déjà annoncé en décembre qu’il allait se lancer dans l’événementiel, significatif de la  volonté de se placer dans le marché culturel : après la vente de disques en ligne, de places de spectacles ou la promotion d’artistes, le groupe français franchit un nouveau pas.  « L’objectif est de faire de ce théâtre un endroit événementiel où, en plus des pièces, les spectateurs pourront également venir écouter de la musique », a expliqué le PDG. Depuis sa création en 2001, le site a fait le voeu de créer des opérations ponctuelles d’envergure : ainsi, il avait déjà proposé l’album d‘Alain Chamfort à prix réduit en 2007 et organisé la diffusion des oeuvres d’artistes comme Iggy Pop en 2012, en s’attirant parfois la colère des maisons de disques.

Avec ce nouveau rachat, c’est un pas de plus que s’apprête à franchir vente-privee.com, qui se déclare « confiant » dans la poursuite de l’investissement du marché culturel et le patron de conclure : « L’aventure ne fait que commencer ».

Visuel : capture d’écran du site spectacles.premiere.fr

Image à la Une : logo du site vente-privee.com

Les Hurlements d’Leo en BD !
Pas très normales activités : Norman (à) la ferme
Lucie Droga

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *