Théâtre

Clément Julliard remporte les planches de l’Icart

Clément Julliard remporte les planches de l’Icart

19 février 2019 | PAR Yaël Hirsch

La deuxième édition des Planches de l’Icart a primé deux des 10 candidats sélectionnés pour un seul en scène, ce lundi 18 février 2019 sur la scène mythique du Théâtre du Palace. Le jury de professionnels a couronné le lunaire et magnétique Clément Julliard. Le public a ovationné l’écriture et l’énergie d’Amandine Gay.

Pour sa deuxième édition, le tremplin entièrement organisé par des étudiants de l’école d’ingénierie culturelle l’ICART a plus que doubler de volume pour passer du Martigny aux 1000 places du Palace. Et la salle était plus que pleine ce lundi 18 février pour suivre les seuls en scène des 10 candidats sélectionnés.

Pas besoin d’école ou d’affiliation pour se présenter à ce concours dont la réputation croît et se multiplie. Certains sont au conservatoire, d’autres suivent le cours Florent mais d’autres encore sont candidats libres, heureux d’investir la scène du Palace. Il n’y a que deux critères à suivre : l’exercice du seul en scène et l’âge (moins de 28 ans). Pour le reste, liberté donc de la forme, du message et du ton, dans un tourbillons de performances que Marc Tournboeuf a génialement présentées. 

Ils ne sont pas tous comiques, loin de loin, et certains stand-ups nous mettraient presque efficacement par terre : le premier, celui de Simon Cohen et sa fête d’anniversaire solitaire et misanthrope nous laisse ingénieusement mal à l’aise malgré les ballons. La scène de café très timide et très mélancolique de Isabelle Andrzejewski a permit de repérer une sublime comédienne, celle de violence domestique de Anne-Sophie Denis était carrément au bord de l’insoutenable et la prise d’otage de Marie Nègre mêlait terrorisme et monde de la com’ avec une maestria bluffante. Enfin, créé ad hoc pour la soirée, la renaissance de Jacques de Bascher par Gabriel Marc nous a fait revivre les heures magnifiques de la boîte de nuit, quelque part entre Une jeunesse dorée et Les idoles.

Bien sûr il y a aussi eu des numéros comiques sur notre société et le bobo de Raphaël Lephar ou la célibattante hyper bien écrite et jouée au cordeau par Amandine Gay (prix du public bien mérité !) ont su nous surprendre et nous faire rire avec des thèmes qu’on croyait très connus. Un peu de poésie avec les objets animés de Etienne Bianco, dans un grand fracas de chaises et de stylos et  avec le numéro de mime de Stéphanie Paliès. Et le chouchou du jury composé par des pros (Nicolas Laugero-Lasserre, Fabienne Bichet, Jérémie Covillaut, Tristan Petitgirard, Benoit Solès, Eléonore Costes, Fleur Houdinière et Yaël Hirsch) a été la véritable apparition de Clément Julliard, comédien hypnotique de 23 ans, décalé et percutant dans « La chocolatine empoisonnée » qui revient sur un traumatisme d’enfance assez commun !

Devant l’immense qualité de chacun des candidats, les délibérations du jury auxquelles moi-même, la fondatrice de Toute La culture, Yaël Hirsch a participé, ont été difficiles. Deux des membres de ce jury, le directeur de l’école Nicolas Laugero-Lasserre, et l’artiste comédienne et youtubeuse Eléonore Costes, ont remis leurs prix aux deux lauréats et notamment un chèque de 1500 euros à l’élu du jury. En final, toute l’équipe de l’Icart ayant organisé l’événement est montée sur scène pour les remerciements et ils ont été applaudis à tout rompre pour une soirée parfaite : qualité artistique, joie, organisation, timing, relents et aussi joli buffet en partenariat avec la Grande Épicerie du Bon Marché. Nous avons déjà hâte de découvrir la troisième édition de ce moment de découverte et d’exigence.

 

Visuels : YH 

Roukiata Ouedrago, un seul-en-scène à l’humour dévastateur
Karl Lagerfeld meurt à 85 ans
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *