Théâtre
Amore de Pippo Delbono au théâtre du Rond Point

Amore de Pippo Delbono au théâtre du Rond Point

12 septembre 2022 | PAR David Rofé-Sarfati

Après La Gioia , une joie qui se voulait douloureuse, Pippo Delbono nous revient en pleine forme et cette fois optimiste avec un spectacle sous forme d’une ode à l’amour et au Portugal. Nous nous sommes laissés attrapés.

Aimer l’amour et aimer le manque d’amour 

La scène est tendue de rouge, on distingue la silhouette d’un arbre décharné. Le public s’est assis, Pippo Delbono , en costume blanc entre dans la salle, va s’asseoir sur un siège.  La lumière s’éteint. Sur la scène, une femme arrive, ses chaussures rouges et noires à la main. Elle commence à chanter. Le spectacle va commencer. Sous la forme d’un voyage étincelant, libertaire, poétique et carnavalesque dans l’âme portugaise et dans l’amour nécessaire, un amour qui parle le Fado, le Flamenco. Peu ne se  laisseront pas embarquer.

Pippo Delbono fait s’enchaîner les tableaux et avec eux les chants, les danses, les destinations aussi, on voyagera au Portugal, au Cap Vert, en Angola. Amore est un spectacle rare et étrange car il est un spectacle intime et hautement personnel. Pippo Delbono, comme à son habitude, pourchasse l’authenticité, le cœur de son âme à nu, une sincérité impudique. Il nous emmène dans son monde imaginaire, au pays de l’Amour sous toutes ses formes. Les tableaux sont beaux, les artistes excellents, l’émotion circule au long des travées de la grande salle du Rond Point.  

À  la violence du monde, Delbono oppose la quête d’amour. L’émotion est à son comble. Sans Bobo décédé en 2019, la troupe de Pippo Delbono reste familière et  attachante. Pour Amore, elle est renforcée de chanteurs et  de musiciens dont l’impressionnante artiste angolaise Aline Frazão. 

 

Amore une création de : Pippo Delbono Avec : Dolly Albertin, Gianluca Ballarè, Margherita Clemente, Pippo Delbono, Ilaria Distante, Aline Frazão, Selma Uamusse, Mario Intruglio, Pedro Jóia, Nelson Lariccia, Gianni Parenti, Miguel Ramos, Pepe Robledo, Grazia Spinella Musiques originales : Pedro Jóia Décor : Johana Villaverde Costumes : Elena Giampaoli Théâtre du Rond Point

Crédit photo © Luca Del Pia

Palmarès du 48ème Festival du Cinéma Américain de Deauville
La foire de Madrid de Lope de Vega dans une mise en scène brillante de Ronan Rivière
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture