Performance

« Strip Tease » de Pere Faura : le Catalan se dénude avec brio

« Strip Tease » de Pere Faura : le Catalan se dénude avec brio

26 mars 2019 | PAR Simon Théodore

Programmé lors de l’édition 2019 du festival EXTRADANSE de Strasbourg, Pere Faura présentait son dernier spectacle « Strip Tease ». Aguicheur, intriguant et provocateur, ce titre est celui d’une pièce proposant, en réalité, une réflexion au sujet de cet art sensuel, proposé ici dans une version entre le théâtre et la danse.

Un chapeau posé sur un pied de caméra. Une ambiance brumeuse. Une toile blanche de cinéma en fond. Ainsi se résume le décor minimaliste et intimiste de cette représentation lorsque le jeune Catalan entre sur les planches avec une cigarette à la bouche. Pendant quarante minutes, Pere Faura revisite, de manière réfléchie, comique et interactive, la scène du film Strip Tease (1996), durant laquelle Demi Moore se dénude autour d’une barre de pole dance devant les yeux hagards d’une foule en délire. Qu’est ce qui fait la réussite d’un bon strip tease ? La danse ? L’érotisme dégagé par le mouvement du corps ou ce que l’on projette à partir de cette situation ? Le danseur propose ainsi de répondre à ces différentes questions en brisant les barrières existantes entre les différents arts du spectacle vivant.

Au cours d’une succession de saynètes, le spectateur assiste d’abord à un effeuillage faussement mal interprété, est ensuite pris à parti lors de l’explication du projet initial et devient finalement sujet de la performance lorsqu’il comprend que la caméra servait, en fait, à filmer les têtes admirant des déhanchés du danseur et que les images sont projetées lors d’une ultime chorégraphie.

En brisant le quatrième mur et en dialoguant avec son public, l’artiste rend compte de la difficulté de poser des mots pour qualifier les images mentales générées par la sensualité des gestes. L’accent charmeur de l’Espagnol amène la folie du personnage lorsqu’il explique sa démarche. Comme il le dit, étrange contraste que de savoir qu’un strip tease ne dure que quelques minutes mais que les livres à ce sujet sont incroyablement longs ! Enfin, le comique, voire le malaise, arrive lors du final de ce spectacle, au moment où les visages des voyeurs deviennent le sujet de l’attention. Sans aucun doute, on s’aperçoit que nos réactions, face à une situation aussi intime qu’intense, sont bien étranges…

En somme, Pere Faura livre, dans le cadre du festival EXTRADANSE, un beau projet en explorant une autre facette, moins connue, de l’art du strip tease. En s’inspirant d’une scène culte du film d’Andrew Bergman, il emmène le spectateur dans un univers raffiné et bien pensé où le lien entre le spectateur et l’artiste dépasse la simple projection de désir.

Visuel : (c) Rafael Gavalle

Toutânkhamon, une exposition pharaonique
La Mamie’s présente « Cooking with Palms Trax » à la Machine du Moulin Rouge [Report]
Simon Théodore

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *