Spectacles
Mort de Robert Hossein grand homme de théâtre et de cinéma

Mort de Robert Hossein grand homme de théâtre et de cinéma

31 décembre 2020 | PAR quentin didier

Acteur et metteur en scène très populaire, Robert Hossein est mort ce jeudi 31 décembre à l’âge de 93 ans. Il était connu pour ses pièces grandiloquentes et une carrière tout aussi démesurée.

C’est l’une des dernières grandes icônes d’un temps bien révolu qui vient de nous quitter. Robert Hossein né Abraham Hosseinoff le 30 décembre 1927 à Paris. Il commence sa carrière de comédien sur les planches du Théâtre du Grand-Guignol, mais également au cinéma en 1948 avec pour premier succès Les diables boiteux réalisé par un certain Sacha Guitry… Il tourne par la suite avec Jules Dassin, Roger Vadim, Christian-Jaque, Nadine Trintignant, Julien Duvivier. Robert Hossein devient un acteur populaire en multipliant les rôles sur chaque décennie de la fin des années 40 à aujourd’hui. Il marque notamment les esprits en interprétant Joffrey de Peyrac dans 4 des 5 films de la série Angélique, la marquise des anges.

C’est cependant au théâtre qu’il brille le plus avec de nombreuse mise en scène pendant plus de soixante ans. Il dirige en 1970 le Théâtre populaire de Reims et amène celui-ci dans une autre dimension pleine de succès. Robert Hossein voyait ses mises en scène comme des superproductions de cinéma qui doivent attirer le plus de spectateurs possibles. Mission accomplie avec pour apothéose sa pièce Jésus était son nom, une réalisation présentée au Palais des sports de Paris et qui réunira plus de 700 00 spectateurs… Un record inscrit au Guiness Book des records. Depuis 1975 le metteur en scène proposait des superproductions d’œuvres mythiques comme Notre-dame de Paris, Les misérables, Jules César, Le cuirassé Potemkine, Ben-Hur, tout cela dans des salles comme le Palais des Sport de Paris, Le Palais des Congrès de Paris ou encore le Stade de France.

Robert Hossein reste aujourd’hui encore ce metteur en scène de la démesure et de la grandiloquence, enchaînant les succès populaires pendant plus de 60 ans. C’est un monument de la culture française qui s’en va en ce dernier jour de 2020 à l’âge de 93 ans.

Visuel : ©Georges Biard Creative commons 

Agenda expos de la semaine du 31 décembre
Agenda du week-end du 1er janvier 2021
quentin didier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture