Musique

Un MaMA 2019 puissance dix

Un MaMA 2019 puissance dix

28 octobre 2019 | PAR Kevin Sonsa-Kini

La 10ème édition du MaMA Festival & Convention s’est achevée le vendredi 18 octobre mettant fin à trois jours de festivités en plein cœur de Paris. Bilan de cette édition anniversaire. 

Pour son dixième anniversaire, le MaMA Festival & Convention s’est une nouvelle fois imposé comme le rassemblement des industries musicales et des rencontres artistiques. Plus de 175 artistes se sont représentés durant ces trois jours (du 16 au 18 octobre 2019) dans les 16 salles de Pigalle dont La Cigale, La Boule Noire, Les Trois Baudets, La Machine du Moulin Rouge, Les Folie’s Pigalle…

Cette dixième édition a été marquée notamment par la présence, le jeudi 17 octobre, du taulier de la musique électronique et parrain d’INASOUND, Jean-Michel Jarre. Il est venu défendre la dimension politique de la culture et a fait part de son regard sur le futur de la musique électronique qui célèbre ses 50 ans d’existence. Le même jour, le Ministre de la Culture, Franck Riester était présent au MaMA. Il a tenu à rappeler « les nombreuses raisons de nous réjouir collectivement de la création du Centre national de la musique » comme il l’a expliqué sur son compte Twitter

Une dixième édition émaillée de nouveautés et de succès

L’une des nouveautés de cette dixième édition, le Focus sur le Portugal avec cinq artistes portugais issus de la nouvelle génération dont Pongo, Venga Venga, Pedro Mafama et le duo pop Best Youth. Sans oublier la présence de Augusto Santos Silva, Ministre des Affaires Etrangères portugais. Autre nouveauté, le Pigalle Village by MaMa, un espace d’animations grand public qui s’est déroulé durant les trois jours sur le terre-plein central du Boulevard Rochechouart. 

Du côté des conférences, les sujets tels que la place des femmes dans l’industrie musicale, la répartition de la valeur du streaming entraînant la disparition du CD, le transfert de compétences entre générations, l’intelligence artificielle et la transition écologique ont connu un vif succès auprès des participants. Sans oublier, la cinquième édition du MaMA Invent qui démontre l’importance de l’innovation et de la création dans l’univers de la musique et du spectacle vivant. Cette année, le Prix MaMA Invent Riffx a été décerné à SNATCH STUDIO, une solution en ligne qui permet adapter des vidéos dans des formats mobiles et sociaux. Le jury était composé de : Jean Perrissin, responsable du développement durable du festival Cabaret Vert, de Perrine Guyomard, responsable Innovations et nouveaux usages chez Warner Music France, de Séverin Mérad, responsable éditorial EMEA chez NAPSTER ainsi que de Lucie Bouchet Dahan, experte en développement durable appliqué au spectacle vivant et en commercialisation culturelle à la Biennale Internationale du Spectacle (BIS) de Nantes. Et enfin, la sixième édition de l’opération Avant Garde soutenue par l’Institut Français, la SACEM et Yourope qui favorise l’exportation des artistes français. 

Que retenir de l’édition 2019 du MaMa en quelques chiffres ? 6398 professionnels présents, 2398 structures présentes, 442 intervenants dont 40% de femmes, 585 accréditations délivrées, 175 artistes programmés et un budget global de 1,4 millions d’euros. 

Le MaMA reviendra pour sa 11ème édition qui aura lieue du 14 au 16 octobre 2020. 

Visuels : Facebook ©MaMA Festival 2019  (image en avant), ©Kevin Sonsa-Kini (photo d’article) 

L’agenda culturel de la semaine du 28 octobre
La plus vieille perle du monde bientôt exposée au Louvre Abu Dhabi !
Kevin Sonsa-Kini

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *