Rap / Hip-Hop
Still Fresh : « J’ai atteint mon objectif d’être présent cette année » (Interview)

Still Fresh : « J’ai atteint mon objectif d’être présent cette année » (Interview)

13 décembre 2021 | PAR Kevin Sonsa-Kini

Still Fresh clôt l’année 2021 avec la sortie de son EP Amour noir (saison 4). Un volet qui marque la fin de la saga d’Amour noir depuis la sortie du premier volet en mars dernier. Pour ce quatrième EP, Still Fresh a convié des invités de marque comme Lefa et Lartiste

Dans cette interview accordée à Toute la culture, le rappeur de 28 ans nous parle de cet EP et de la suite de ses projets, notamment pour 2022. 

La pochette de l’EP « Amour noir (saison 4) » de Still Fresh.

Toute la culture : La saga Amour Noir se poursuit avec ce quatrième volet que vous venez de sortir. Comment l’avez-vous abordé ? 

Still Fresh : Un peu comme les trois autres. J’avais une palette de morceaux et j’ai essayé de créer quelque chose d’homogène. Et en analysant les trois autres EP, je me suis rendu compte que ce quatrième EP était beaucoup plus sombre. Il n’y a rien de positif dans les thèmes. Il y a du regret, de la trahison, de la lassitude, de la méchanceté dans le son Petit cœur sous l’angle de l’amour et un côté détaché dans Money on my mind. C’est un tableau de plusieurs situations qui peuvent arriver à tout le monde. Je me suis inspiré en discutant avec des gens, en lisant des histoires ou des choses qui m’arrivent à moi. 

On sent plus de profondeur dans les titres. Ce qui a dû surprendre beaucoup de gens… 

En vrai, les gens voient ça plus comme une continuité. Comme le nom l’indique, c’est Amour noir. C’est la dualité entre « amour » et « noir » dans le côté sombre du terme. Je parle de l’amour dans sa réalité. L’amour ne se résume pas qu’à un cœur rouge ou rose. Ça peut être aussi un cœur noir à travers des situations plus délicates ou tristes. C’est cette facette plus sombre que j’ai voulu explorer par beaucoup d’autres abordent déjà des facettes plus colorées. Ça ne me dérange pas de faire des choses positives mais simplement faut que je sois inspiré. 

Des choses positives comme le titre Mucho en duo avec Lartiste … 

Certes. Mais cette chanson est à la fois positive et négative. C’est une chanson colorée, dansante. Mais elle aborde quand-même la lassitude. 

Ce quatrième volet marque t-il le début de la fin de la saga d’Amour Noir 

On dirait. Mais en vrai je ne sais pas encore, je réfléchis. Il me reste quelques semaines avant de prendre une décision de si je continue. Ce sera la fin d’Amour Noir mais je sortirai toujours des EP en 2022. Il y aura des surprises ! 

Parmi ces quatre volets, avez-vous une idée des chansons qui, selon vous, ont le plus marquées le public ? 

Il y en a beaucoup ! Par exemple Comme toi (Amour noir saison 1) qui a bien marché. Il y a aussi Slow Mo Love (Amour noir saison 1) et Por Favor (Amour noir saison 2) qui ont bien plu au public. Mais après moi, ma musique marque surtout sur le long terme. C’est-à-dire que certains morceaux se révèlent quelques mois après. Et en vérité, je suis content d’être dans ce cas de figure là parce que ça prouve que la musique ne se situe pas uniquement dans l’instantané. Elle a une vraie personnalité qui fait que ça lui permet de vivre longtemps. Moi, je sors la musique et je la laisse vivre. C’est ça le plus important pour moi. 

On imagine que ces quatre volets d’Amour noir ont été sources de rencontres humaines… 

Exactement ! Je remercie au passage Lartiste et Lefa d’avoir accepté de collaborer avec moi parce que ce sont vraiment de bons gars avec qui les sons se sont faits très naturellement. Ça s’est passé exactement comme je voulais. Il y a un respect mutuel entre les artistes. C’est ce qui fait que les sons sont forcément de bonne qualité. C’est important la complicité avec les artistes. 

« Je veux continuer à être à fond dans ma musique et à faire la musique que j’aime » (Still Fresh).

Vous en sortez grandi de ces quatre volets d’Amour noir 

Clairement ! J’ai atteint mon objectifs d’être présent cette année. J’ai sans doute été l’un des artistes les plus productifs. Ces quatre projets ont permis à beaucoup d’artistes de me découvrir. Mon but, c’est de vivre de ma musique. En plus, si on combine ces quatre EP, ça fait en tout 20 titres, l’équivalent d’un ou deux albums ! 

Que prévoyiez vous pour 2022 ? 

Je veux continuer à être à fond dans ma musique et à faire la musique que j’aime, toujours au studio ! 

Visuels : © Fasmer 

Still Fresh, Amour noir (saison 4) (5 titres)=1. Money on my mind, 2. Mucho (feat. Lartiste), 3. Petit cœur, 4. Étranger (feat. Lefa), 5. T’as géchan. 

Lala&Ce nous offre toute son énergie pour une fin de tournée en beauté
Agenda de la semaine du 13 décembre
Kevin Sonsa-Kini

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture