Pop / Rock
[Live report] Milky Chance à la Flèche d’Or [PIAS] Nites

[Live report] Milky Chance à la Flèche d’Or [PIAS] Nites

03 juin 2014 | PAR Elie Petit

Hier soir avait lieu à la Flèche d’Or la [PIAS] Nites. [PIAS], créé en 1982 (collaborations avec Editors, Pixies, Prodigy, Dépêche Mode, Moby, Muse, Arcade Fire, Franz Ferdinand, Arctic Monkeys , Oasis… ) organise depuis 2012 des concerts  réunissant les artistes du label. Experience Music Differently, tel est leur leitmotiv.

C’était donc Milky Chance et le talentueux Teme Tan qui étaient hier à l’honneur. La salle est pleine et le public déjà acquis quand le duo allemand fait son entrée en scène. Ils réinterprètent à merveille les tubes de leur premier album Saddecessary. Leurs versions live sont réjouissantes.

La voix rauque fortement réverbérée de Clemens Rehbein et sa guitare cool planent sur le beat et les pads électroniques du DJ Philipp Dausch, avec son faux air de Maxime Musqua. Ce dernier se joue des samples de basse, des loops de guitares des backing vocals pour emmener la salle dans un tourbillon du spleen joyeux dont ils ont le secret. « Richest poverty », comme ils disent. Ils sont deux sur scène et ils semblent être dix. Un invité surprise, Antonio Greger, vient accompagner quelques morceaux de solos d’harmonica endiablés. La guitare de Rehbein est plus acérée que sur l’album et il s’autorise même quelques solos de très bonne facture. Le duo de Cassel alterne chansons de l’album et nouveautés.

Toujours dans la même veine avec quelques accents ska sur « Flashed Junk Mind ». Malheureusement la chaleur étouffante de la Flèche d’Or semble bien loin des rendez-vous open air typiques du Berlin, pour lesquels ses habitants se battaient encore, avec succès, ces derniers jours. Le public souffre à mesure que le duo sue. On a tout de même retrouvé tout l’esprit et l’énergie de Milky Chance hier. Et le concert s’est bien sûr achevé sur les incontournables « Down by the River » et « Stolen Dance ».

Le 11 juin prochain, toujours à la Flèche d’Or, l’affiche de la [PIAS Nites] sera féminine avec l’indie-folk de l’américaine Angel Olsen et la pop anglaise de Woman’s Hour.

Visuel : (c) Robert Gil

Le storytelling pas à pas
Gagnez 10 entrées « musée + exposition temporaire » au Musée Guimet
Elie Petit
https://www.instagram.com/elie_petit/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture