Pop / Rock
[Chronique] « Sadnecessary », le joyeux spleen de Milky Chance

[Chronique] « Sadnecessary », le joyeux spleen de Milky Chance

12 mai 2014 | PAR Elie Petit

Milky Chance, c’est la révélation electro-folk de ce printemps. Le duo allemand, repéré en 2013 outre-Rhin arrive seulement aujourd’hui à nos oreilles avec leur premier album Sadnecessary. Formé de Clemens Rehbein chanteur et musicien et de Philipp Dausch, DJ, Milky Chance, c’est du Beirut minimaliste, de la surf musique allemande, sans plage et sans mer chaude donc mais avec le côté cool et entraînant de la ville.

[rating=4]

Mily ChanceLa voix lointaine et désintéressée de Clemens Rebhein donne le ton à cet album empli du joyeux spleen que l’on trouve en ce moment dans les succès actuels de la musique allemande. (voir le clip hilarant et déjanté de SuperGeil ).

La deuxième chanson, « Flashed Junk Mind » reprend l’accroche de « Song 2 » de Blur, le riff de Running ressemble à du Nirvana rendu inoffensif et dansant par la guitare acoustique de Milky Chance. Sweet Sun offre un riff qui rappelle Babyshambles. Et tout, tout dans cet album est du Milky Chance, terriblement dansant et lancinant à la fois, triste et drôle aussi.

Mais définitivement, ce sont « Fairytale » et « Stolen Dance » qui remportent la palme des ballades les plus entêtantes. Dans « Stolen Dance », on y voit mieux la patte de Philipp Dausch qui lui offre son beat imparable. Tellement addictif que les internautes en ont fait une version de 10h sur Youtube !!!

Et le live est aussi une performance comme ils ont pu le montrer le 4 avril dernier aux Nuits Zébrées de Radio Nova à Paris.

Milky Chance a trouvé le filon. Trois suites d’accords qui cartonnent et on en fait treize chansons. C’est un peu court pour crier au génie musical. Mais cela fait un très bon album, sur lequel on se surprend à chanter les hymnes du printemps 2014 les uns au-dessus des autres. En boucle.

Mily Chance, Sadnecessary, 2014, [PIAS] / Lichtdicht Records, 56 min.

Visuel : (c) pochette de Sadnecessary de Milky Chance

Le Club de la Pluie au pensionnat des mystères de Malika Ferdjoukh
Que la force soit dans vos pieds : Vans et Star Wars collaborent
Elie Petit
https://www.instagram.com/elie_petit/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture