Musique
Mythos jour 3 à Rennes : un dimanche où Jésus revient

Mythos jour 3 à Rennes : un dimanche où Jésus revient

04 avril 2022 | PAR Rodolphe Pete

Le festival pluridisciplinaire fête sa 25ème édition jusqu’au 10 avril. Chronique d’un dimanche mélomane, où l’éclectisme mêlait les générations. 

Un piano, des chaises, un calme intérieur qui tranche avec l’effervescence des deux premiers jours. Dimanche après-midi dans le magic mirror du parc Thabor à Rennes, l’attente était quasi religieuse, jour du seigneur oblige, pour le concert très attendu de Jeanne Cherhal. « Sous le soleil exactement », « Ca n’arrive qu’aux autres », « Jesus revient » « La chanson d’Hélène », « L’horloger de Saint-Paul », « Barry Lindon », « La boum », un Demy-Legrand (« Recette pour un cake d’amour ») … Jusqu’à la surprise finale avec l’arrivée de Vincent Dedienne pour « Paroles, paroles ». Créé à la base pour une édition unique, ce drôle de récital, formidablement enlevé, brillant et éclectique, se devait en effet d’avoir des suites.

Plus ténébreuse, avec une salle également comble, la soirée fut saisie d’une ferveur différente mais très intense. Pop, rock, chanson dans sa plus grande diversité d’émotions et de mélodies avec en ouverture les frères stephanois de Terrenoire. S’il ne fallait retenir qu’un titre de leur prestation, nul doute que « Derrière le soleil » résumerait bien l’impression générale. Une maturité dans l’écriture et la présence scénique qui augurent d’une belle carrière. 

C’est peu dire que l’invité de clôture était espéré. Des décennies de carrière, une légende du paysage culturel souterrain, et toujours la même voix, profonde et attachante. Plutôt qu’un simple florilège de son parcours de vétéran en marge, Hubert-Félix Thiefaine a proposé une relecture acoustique de son œuvre. Des arrangements donnant une dimension supplémentaire à des titres comme « Lorelei », « Je t’en remets au vent » et « La fille du coupeur de joint » auxquels il était en effet impossible d’échapper. Cinquante nuances de grâce en paroles et musiques. 

Rodolphe Peté

www.festival-mythos.com 

L’agenda culturel de la semaine du 4 avril
Scénographie potentielle à la Ménagerie de Verre, une étrangeté en bleu
Rodolphe Pete

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture