Musique
[live report] classique au vert : musique et poésie, la réunion des muses

[live report] classique au vert : musique et poésie, la réunion des muses

27 septembre 2013 | PAR Sandra Bernard

 

Après les tonitruants tambours japonais de la formation Yufuin Genryü Taiko, le festival classique au vert retourne à ses premières amours : la musique classique européenne avec l’ensemble Syntonia et la soliste Sarah Nemtanu, premier violon de l’orchestre national.

 Au programme de cette belle rencontre, cinq morceaux plus ou moins connus mais toujours très poétiques de César Franck, Quintette avec piano, en fa mineur (1er mvt), d’Eugène Ysaÿe, Poème élégiaque , op. 12, de Camille Saint-Saëns, La muse et le poète, de Claude Debussy, Prélude à l’après-midi d’un Faune (trans. Benoît Menut) et d’Ernest Chausson, Poème pour violon et orchestre, op.25

Ces morceaux élégants, véritables dialogues entre cordes et piano, ont véritablement régalé les mélomanes accourus en grand nombre au parc floral. Les choix des musiciens, très inspirés, ont permis une montée en puissance tout au long du concert, jusqu’à un final réunissant le quintet et la soliste. Nous noterons l’adaptation originale et réussie du Prélude à l’après-midi d’un Faune transcrit pas Benoît Menut pour l’ensemble Syntonia. Présent dans le public, il a été chaleureusement remercié par la violoniste du groupe et ovationné par le public.

La fin du concert, marquée par un beau rappel : La Sicilienne de Chausson, a également été l’occasion pour le quintet de rejouer le premier morceau Quintette avec piano, en fa mineur (1er mvt) de César Franck dont l’enregistrement avait été perturbé par les basses trop puissantes du concert voisin, de Louis Bertignac. Les spectateurs chanceux et patients ont ainsi pu assister à une seconde interprétation de cette partition

 Ce concert a été enregistré en totalité par France Musique.

Visuels : © Sandra BERNARD

Site de l’évènement

Informations pratiques :

Du samedi 3 août au dimanche 15 septembre
Concerts à 16h à l’espace Delta du Parc floral de Paris.
Concerts gratuits – Droits d’entrée du Parc : Plein tarif : 5 € – tarif réduit (7 à 25 ans) : 2,75 € – (gratuit -7ans).


Classique au vert-musique et poésie par SB-Paris

Infos pratiques

6ème édition du Festival Jerk Off
« La Dame aux camélias », ballet néoclassique par excellence à l’opéra Garnier
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *