Jazz
NEC+ enflamme le Point Carré !

NEC+ enflamme le Point Carré !

14 février 2022 | PAR Geraldine Elbaz

Il y a quelques jours, le trio flamboyant composé d’Etienne Mbappé à la basse, de Christophe Cravero au clavier et violon et de Nicolas Viccaro à la batterie donnait une masterclass et un concert au Point Carré, à Angoulême. Ambiance électrique et public survolté. NEC+ ? Tellement plus que du jazz…

Le Point Carré, à Angoulême

Au Point Carré, bar restaurant avec salle de concert dédiée dans le centre d’Angoulême, le public est venu nombreux pour applaudir NEC+. Céline, la propriétaire du lieu, est aux petits soins pour que tout le monde s’y sente bien et profite au mieux de la soirée.

Le concept d’écoute périphérique d’Etienne Mbappé

Véritable moment d’échange privilégié avec les artistes, la masterclass est l’occasion de parler de rythmique, d’étudier les mélodies et les harmonies mais aussi de comprendre la puissance, la souplesse et la notion d’élan de groupe.

Connaissez-vous le concept d’écoute périphérique ? Etienne Mbappé souligne ici l’importance de la place qu’il faut laisser aux autres dans une formation. Si prendre chacun en considération et trouver le juste équilibre semble essentiel, l’objectif reste de ne pas envahir tout l’espace pour mieux faire sonner l’ensemble.

En guise d’exemple, nous écouterons avec bonheur Frozen Lake et Assiko Twerk, deux compositions du bassiste. Quelle belle introduction avant le concert qui s’annonce ardent. 

NEC+, un trio gagnant

En moins de deux ans, le trio fondé par le bassiste en avril 2019 au Baiser Salé, a su se faire une place de choix sur la scène musicale internationale. Les artistes parcourent le monde, instillant une musique chatoyante, imprégnée de sonorités africaines et orientales. Dans la musique de NEC+ il y a évidemment du jazz, mais pas que… écoutez bien leurs morceaux imprégnés de sons électriques inspirés de rock, de funk, de pop, de soul et d’autres choses encore. Le mix est savoureux et complet. Les sonorités sont à la fois douces et éclatantes, telluriques et aériennes. La rythmique est subtile, inventive, irrésistible. Les improvisations sont brillantes.

N comme Nicolas Viccaro

Fils d’un batteur professionnel, Nicolas Viccaro commence la batterie à 2 ans et se distingue rapidement. Il gagne un premier prix au conservatoire avant de rejoindre les plus grands comme Bill Evans, Biréli Lagrene ou Hans Zimmer. Donnez-lui des baguettes vert fluo, installez-le sur une scène devant un public effréné, vous ne serez pas déçus du voyage. Ses baguettes fusent, la batterie retentit, un halo vert se dessine tout autour de lui. Il est un show visuel et sonore à lui tout seul ! Exceptionnel !

E comme Etienne Mbappé 

Il est certainement le plus dandy des bassistes, stylé de la tête aux pieds. Couvre-chef, lunettes de soleil, veste noire décorée d’arabesques dorées, sans oublier son signe distinctif : des gants de soie noire avec lesquels il se produit sur scène. Etienne Mbappé, c’est la rencontre de l’élégance et de la virtuosité. Ses mains agiles défilent à toute allure sur sa basse et produit des sons fantastiques. Il crée une tension rythmique et provoque un engouement assez spectaculaire.

C comme Christophe Cravero 

Aussi à l’aise au piano qu’au violon, Christophe Cravero maîtrise également la basse et la batterie. Multi-intrumentiste virtuose aux mèches rebelles, il excelle dans tout et nous fascine. Avez-vous déjà écouté Elegant Elephant, une de ses compositions à la rythmique addictive ? Plongez dans ses accords mélodieux, rythmes syncopés et riffs entraînants. Ça groove, ça swingue, c’est inéluctable. N’essayez même pas de lutter.

+ comme Pascal

L’ange gardien du groupe mixe le son comme personne et restitue avec brio toutes les subtilités de ce qui est offert au public en live.

Un répertoire éclectique 

Mang Lady vous absorbe dans un univers de douceur et de beauté. La rythmique de Dark Flyod vous happe dès les premières notes. La composition est riche et inspirée. C’est à la fois émouvant et stimulant. Et puis il y a la voix grave et chaude d’Etienne Mbappé posée sur certaines phrases musicales pour les faire résonner autrement. Cette voix veloutée, que l’on retrouve également sur le titre Na Yo Ndé, comme une odyssée enivrante qui vous enveloppe de velours et d’élégance. 

No Woman no smile, Hieroglyphs, Not time yet, titres que l’on retrouve également sur leur premier album Time will tell, sont la promesse d’un voyage lumineux vers des contrées inexplorées. 

Ambiance match de foot

A la fin du concert, après le rappel et deux standing ovations, à la limite de la ola dans un stade de foot, l’ambiance est brûlante… NEC+ a clairement marqué un but et le déchainement du public est justifié. Quelle ferveur incroyable ! Ces musiciens sont des ovnis sacrément doués, qu’on se le tienne pour dit. 

 

NEC+ au Point Carré, Angoulême.

Le 5 février 2022

Visuels : (c) tamka / photo Alain Pelletier

Ambroisine Bré sort son premier récital au disque : Psyché un opéra imaginaire conté par Gérard Depardieu
La playlist du grand retour
Geraldine Elbaz
Passionnée de théâtre, de musique et de littérature, cinéphile aussi, Géraldine Elbaz est curieuse, enthousiaste et parfois… critique.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture