Classique

L’agenda classique et lyrique de la semaine du 7 octobre 2018

L’agenda classique et lyrique de la semaine du 7 octobre 2018

07 octobre 2019 | PAR La Rédaction

Comme chaque semaine, la rédaction partage avec vous les concerts, récitals et opéra qu’elle va ou aimerait voir.

Lundi 7 octobre à 20h au Théâtre des Champs-Elysées, Le Palazetto Bru Zane – Centre de musique romantique française donne son gala des 10 ans ! Les interprètes emblématiques du PBZ se succèderont sur la scène tout aussi emblématique de Paris : Rodolphe Briand, Emmanuel Ceysson, Tassis Christoyannis, Cyrille Dubois, Véronique Gens, Edgaras Montvidas, Lara Neumann, Olivier Py… 

Mardi 8 octobre à 20h30 à la Salle Cortot, le festival Musique à la Ferme s’installe à Paris ! Il s’agit d’un concert caritatif au bénéfice des associations Suicide Ecoute et La Porte Ouverte. Avec Emmanuelle Bertrand, Guillaume Coppola, Jean-Marc Luisada, Bruno Rigutto, Trop Karénine, Elodie Soulard… et bien sûr, Jérémie Honnoré, pianiste, co-fondateur et directeur artistique du Festival

Mardi 8 octobre, à 20h00, L’Académie de l’Opéra national de Paris propose une master class publique animée par le baryton Ludovic Tézier à l’Amphithéâtre Bastille. Informations, ici.

Mardi 8 octobre, Covent Garden vient en France. à 19h45, le Don Giovanni de Mozart qui ouvre la saison londonienne au Royal Opera House sera retransmis en direct dans plus de 1000 salles de cinéma partout dans le monde, y compris en France. L’anti-héros Don Giovanni est interprété par Erwin Schrott, le bijou du Royal Opera. La troupe est également composée de Roberto Tagliavini dans le rôle de Leporello, Malin Byström dans le rôle de Donna Anna, Daniel Behle dans le rôle de Don Ottavio, Christine Rice dans le rôle de Donna Elvira, Louise Alder dans le rôle de Zerlina, Leon Košavic dans le rôle de Masetto et Petros Magoulas dans le rôle du Commendatore. Hartmut Haenchen en est le chef d’orchestre.

Le même jour, à 20h, le prophète Elias sera à l’honneur dans l’oratorio de Mendelssohn donné au Théâtre des Champs- Elysées (Orchestra and Choir of the Age of Enlightenment , direction : Masaaki Suzuki)

Pour les amateurs de l’art japonais, le mardi 8 octobre toujours, à 20h, la représentation unique à l’Opéra-Comique d’un théâtre Nô, une création « Marie Antoinette – La reine fascinée par les roses » dans le respect total de la tradition, par Minoru IV Umekawa, Trésor National Vivant et membre de l’Académie Japonaise des Arts. A ne pas manquer !

Mercredi 9 octobre, à 12h30, au Capitole de Toulouse, le jeune ténor Cyrille Dubois (accompagné par Tristan Raes au Piano) rendra hommage à Franz Liszt.

Toujours le mercredi 9 octobre, à 20h à l’Auditorium du Louvre, la soprano Sophie Karthäuser et le Concert de la Loge, dirigé du violon par Julien Chauvin, donneront un concert Haydn et ses contemporains à la fois pour le lancement de leur dernier disque Haydn L’impatiente (paru chez Aparté) et l’enregistrement live d’un prochain CD.

Et le même jour, au même endroit, mais à 20h, le formidable vétéran Michel Plasson fera pétiller son Académie internationale de musique française dans un programme exclusivement français.

Du mercredi 9 au dimanche 13 octobre, La Philharmonie de Paris – Cité de la Musique propose une série de concerts et de ciné-concerts ainsi que des activités très variées autour de Charlie Chaplin, en lien avec l’exposition Cgarlie Chaplin : l’homme-orchestre du 11 octobre au 26 janvier.

Dans le cadre du Festival Toulouse Les Orgues, l’Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie présente le Requiem de Fauré le mercredi 9 à la Cathédrale Saint-Pierre de Montpellier (20h) et le samedi 12 au Temple de Salin à Toulouse (17h).

À partir du jeudi 10 octobre (20h), et jusqu’au 13, on pourra écouter l’opéra de Grétry, Richard Coeur-de-Lion à l’Opéra Royal de Versailles. L’oeuvre a joui pendant tout le XIXe siècle d’une réputation immense, au point qu’un de ses airs est cité par Tchaïkovski dans La Dame de Pique, mais elle tomba progressivement dans l’oubli. Le chef Hervé Niquet et le metteur en scène Marshall Pynkoski font le pari de la résurrection, en redonnant cette oeuvre présentée pour la dernière fois à Versailles en 1789.

Les virtuoses de chambre de Cologne est en tournée dans l’Est de la France : le jeudi 10 à 21h à Chalon en Champagne, le vendredi 11 à 20h30 à Metz, le samedi 12 à 20h à Strasbourg, et le dimanche 13 à 20h30 à Vichy.

Le vendredi 11 octobre (20h), c’est l’émouvant Stabat Mater de Francis Poulenc que l’on retrouve sur la scène du Théâtre des Champs- Elysées (Orchestre National de France , direction : Bertrand de Billy 
avec Emoke Baráth, soprano et Jean-Luc Bourré, violoncelle)

Toujours le vendredi 11 à 20h à l’Auditorium de Dijon, le chœur de l’opéra de Dijon sous la direction de Anass Ismat propose un concert « Un salon Belle époque ».

Du vendredi 11 au dimanche 13 octobre, le second week-end de Journées Ravel à Monfort-l’Amaury et les alentours.

Samedi 12 octobre à partir de 10 h et toute la journée, l’Ecole Normale de Musique de Paris – Alfred Cortot ouvre ses portes pour ses 100 ans ! Cours publics, mini concerts, tables rondes, films, ateliers… tout pour connaître les activités de la prestigieuse Ecole parisienne. Le Dimanche 13 à 19h30, le concert exceptionnel du centenaire à la Salle Cortot, avec la création d’un quintette avec piano d’Eric Tanguy et un récital par 5 jeunes pianistes lauréats de Prix Cortot.

Dimanche 13 octobre à 16h30, dans le cadre du Festival Baroque de Pontoise, la pianofortiste Maude Gratton et la mezzo-soprano Ambroisine Bré donneront un concert 100 % féminin avec des œuvres de Hélàne de Montgeroult dans le château de… Montgeroult !

Si l’on traverse les frontières :

Plus au Nord, à partir du 12 octobre, on retrouvera la Pucelle d’Orléans dans l’opéra de Verdi, Giovanna d’Arco, au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles (Avec Salomé Jicia, Francesco Meli et Dimitri Platanias)

Plus à l’Est, au Grand Théâtre de Genève, à partir du 11 octobre, ce sera plutôt la princesse éthiopienne Aïda dont on suivra les aventures (Mise en scène :Phelim McDermott avec notamment Yonghoon Lee, Elena StikhinaSerena Farnocchia, Marina Prudenskaya, Anna Smirnova, …)

visuel : Don Giovanni, The Royal Opera © 2018 ROH. Photograph by Bill Cooper

 

Par Yaël Hirsch, Victoria Okada, Paul Fourier et Clément Mariage. 

Gagnez 3×2 pass pour le MaMA Festival&Convention le 17 octobre
Ludmila Berlinskaïa et Arthur Ancelle : un duo de pianistes épatants offrent un avant goût de Piano-Piano, à Rungis
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *