Classique

Agenda Classique de la semaine du 25 décembre

Agenda Classique de la semaine du 25 décembre

26 décembre 2017 | PAR Elodie Martinez

La semaine qui vient s’annonce assez tranquille, comme souvent entre Noël et le Jour de l’An… Toutefois, les concerts du Nouvel An sont bien sûr présents, et l’on notera que Vienne et les opérettes laissent cette année place à la comédie romantique avec My Fair Lady

Lundi 25 décembre, chacun prend le temps de se retrouver en famille et de déballer ses cadeaux!

Mardi 26 décembre, My Fair Lady s’installe à l’Opéra de Tours à partir de ce soir dans la mise en scène de Paul-Émile Fourny (que nous avions vue à Massy en janvier 2016) avec Fabienne Conrad dans le rôle d’Eliza Doolittle et Jean-Louis Pichon dans celui de Henry Higgins. Informations.
A Bordeaux, bel canto, airs d’opéras ou d’opérettes, mélodies et Lieder, chœurs sacrés ou profanes sont au rendez-vous avec Gaëlle Flores, Aurélie Ligerot, Romain Micouleau et Hugo Santos. Informations.

Mercredi 27 décembre, c’est sur La Flûte enchantée que l’Opéra de Toulon a porté son choix pour les Fêtes de fin d’année avec une mise en scène signée René Koering. Tuuli Takala tient le rôle de la tant redoutée et redoutable Reine de la Nuit, Andreea Soare est Pamina, et Sascha Emanuel Kramer est Tamino. Informations.

Jeudi 28 décembre, rendez-vous à Notre Dame de Paris pour un concert Puer Natus Est autour de chants grégoriens et musique médiévale sous la direction de Sylvain Dieudonné. Informations.
A Strasbourg, ce soir marque la dernière de Francecsca da Rimini avant d’être repris à Mulhouse le mois prochain. Informations.

Vendredi 29 décembre et le lendemain, l’Orchestre national de Lorraine le Concert du Nouvel An  intitulé « Vienne, cœur de la Mitteleuropa » sous la direction de Jacques Mercier à l’Arsenal de Metz. Informations.
L’Auditorium de Lyon donne son concert de Noël sous le signe de Broadway et vous transporte à New York en compagnie de Rebecca Trehearn, Damian Humbley et Adrian Der Gregorian sous la baguette de David Charles Abell. Informations.

Samedi 30 décembre, l’Opéra de Marseille donne lui aussi My Fair Lady, cette fois dans la mise en scène de Jean Liermier avec Marie-Ève Munger dans le rôle d’Elisa Doolittle et François le Roux dans celui du Professeur Henry Higgins. Informations.
Les toulousains peuvent pour leur part assister ce soir et demain au Nouvel An de Tugan Sokhiev au Théâtre du Capitole. Informations.
Du côté de Montpellier, David Niemann dirige l’orchestre ainsi que la soprano Estelle Poscio et fait souvent appel aux rythmes entraînants de la musique hongroise. Informations.

Dimanche 31 décembre, en plus d’être le dernier jour de l’année, est aussi la dernière chance d’assister à La Bohème dans la mise en scène de Claus Guth à l’Opéra Bastille avec Nicole Car et Benjamin Bernheim. Informations.
A Lyon, Martyn Brabbins revient à l’Opéra après le diptyque Iolanta-Persephone afin de diriger l’Orchestre dans un florilège d’airs et extraits d’opéra « So britih » pour fêter dignement la nouvelle année. Informations.

Les amants polyglottes, de Lina Wolff : la course aux sensations
Fanny Azzuro, pianiste curieuse et sincère
Elodie Martinez
Après une Licence de Lettres Classiques et un Master en Lettres Modernes, Elodie découvre presque par hasard l'univers lyrique et a la chance d'intégrer en tant que figurante la production du Messie à l'Opéra de Lyon en décembre 2012. Elle débute également une thèse (qu'elle compte bien finir) sur Médée dans les arts en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, puis, en parallèle d'un stage dans l'édition à Paris, elle découvre l'univers de la rédaction web et intègre l'équipe de Toute la culture où elle participe principalement aux pages d'opéra, de musique classique et de théâtre. Elle a aussi chroniqué un petit nombre de livres et poursuit l'aventure une fois rentrée sur Lyon. Malheureusement, son parcours professionnel la force à se restreindre et à abandonner les pages de théâtre. Aujourd'hui, elle est chargée de projets junior pour un site concurrent axé sur l'opéra, mais elle reste attachée à Toute la culture et continue d'être en charge de l'agenda classique ainsi que de contribuer, à moindre échelle, à la rédaction des chroniques d'opéra.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *