Classique
Agenda Classique de la semaine du 2 novembre

Agenda Classique de la semaine du 2 novembre

03 novembre 2015 | PAR Elodie Martinez

Le début de semaine va de paire avec le début de l’Elisir d’amore à l’Opéra de Paris, mais il ne s’agit là que de l’une des nombreuses Premières de ces 7 prochains jours! La Philharmonie place la semaine sous le signe de Beethoven avec divers concerts de ses symphonies dirigées par Sir Simon Rattle, Versailles célèbre « Les Funérailles Royales de Louis XIV » en ce tricentenaire de la mort du roi, Lyon résonne au son de Bizet, de Donizetti et fait place à la jeunesse lors du « Concert des jeunes » et les récitals de piano se multiplient… Une semaine chargée et royale!

Lundi 2 novembre, Première de L’Elisir d’amore de Donizetti mis en scène par Laurent Pelly sous la direction musicale de Donato Renzetti, avec Aleksandra Kurzak et Roberto Alagna. Il s’agit d’une coproduction avec le Royal Opera House et le Covent Garden de Londres. Informations. A la Philharmonie, la pianiste Valentina Lisitsa donne un récital Chopin et Scriabine. Informations.

Mardi 3 novembre, première des deux représentations des « Funérailles Royales de Louis XIV » à Versailles. L’adjectif « royales » est bien choisi lorsque l’on sait que Raphaël Pichon et Pygmalion mèneront ces funérailles en compagnie de Céline Scheen, Lucile Richardot, Samuel Boden, Marc Mauillon et Christian Immler. A noter que dans le cadre du Tricentenaire de la mort du roi, les spectateurs pourront visiter l’exposition « Le roi est mort » avant le concert. InformationsDouglas Boyd dirige quant à lui l’Orchestre de chambre de Paris et le ténor Toby Spence dans un récital entre Italie et Angleterre au Théâtre des Champs-Elysées. InformationsSir Simon Rattle dirige le Berliner Philharmoniker pour deux symphonies de Beethoven à la Philharmonie. Informations. A Lyon, c’est la Première des représentations de danse du diptyque Carmen et L’Arlésienne chorégraphié par Roland Petit. Informations.

Mercredi 4 novembre, le pianiste Filipe Pinto-Ribeiro interprète salle Gaveau diverses Saisons, qu’elles soient quatre ou non, de Tchaïkovsky, Carrapatoso, Piazzolla et Nisinman. Informations. A la PhilharmonieSir Simon Rattle poursuit ses représentations avec le Berliner Philharmoniker et deux nouvelles symphonies de Beethoven. Informations.

Jeudi 5 novembreLes Jours et les Nuits de l’Arbre Cœur, opéra de Tarik Benouarka, est joué en version de concert salle Gaveau avec un orchestre de musiciennes égyptiennes non voyantes. Un spectacle unique! Informations. Poursuite des Symphonies de Beethoven à la Philharmonie (la 8 et la 6 ce soir). Informations. L’Auditorium de Lyon propose quant à lui ce soir et samedi le Songe d’une nuit d’été de Mendelssohn sur le texte de Shakespeare dirigé par Leonard Slatkin. Informations.

Vendredi 6 novembre, Première de Cosi fan tutte au Théâtre d’Antibes, mis en scène par Dominique Pitoiset. Si vous voulez le voir, faîtes vite : vous n’avez que jusqu’à dimanche! Informations. Première également du ballet Mirror and Music de Teshigawara pour sa compagnie KARAS. Un mélange musical allant du baroque au moderne. Informations. Ce jour marque aussi le lancement des Journées Charles Bordes dont le thème de cette année est « Charles Bordes et Franz Liszt, deux ardents réformateurs de la musique dans l’église ». De quoi profiter de conférences, concerts ou récitals à Tours et Vouvray. Informations. A la Philharmonie, ce sont les quatrième et septième symphonies de Beethoven qui sont jouées ce soit, toujours par Sir Simon Rattle à la tête du Berliner Philharmoniker. Informations. A Lyon, l’Auditorium accueille le pianiste Grigori Sokolov pour un récital Schubert et Chopin. Informations.

Samedi 7 novembre, Seong-Jin Cho, jeune vainqueur du concours Chopin 2015 de Varsovie, donne un récital Chopin salle Gaveau. Informations. A la Philharmonie, dernière des soirées avec Sir Simon Rattle et le Berliner Philharmoniker autour des symphonies de Beethoven avec celle qui est peut-être la plus célèbre de toutes : la neuvième, l’Hymne à la joie. Informations. L’Opéra de Lyon propose une après-midi avec la musique de chambre de Mozart. L’expérience est renouvelé le lendemain matin. Information.

Dimanche 8 novembre, trois musiciens de talent se réunissent au Théâtre des Champs-Elysées pour un récital Fauré, Bizet et Debussy. Rendez-vous donc avec le flûtiste Emmanuel Pahud, la harpiste Marie-Pierre Langlamet et l’alto Lise Berthaud. Informations. La Zelmira de Rossini est à l’honneur à l’Opéra de Lyon dans une version de concert, en coproduction avec le Théâtre des Champs-Elysées avec le chef Evelino Pido et Patrizia Ciofi dans le rôle-titre. Informations. L’Auditorium de Lyon propose quant à lui un récital avec la soprano Norma Nahoun et la mezzo Catherine Trottmann, toutes deux participant au Songe d’une nuit d’été. Informations. Un petit peu plus tard, il est possible d’assister au même endroit au Concert des jeunes : l’Orchestre des jeunes est dirigé par le chef Antoine Glatard avec au programme La Tempête, ouverture-fantaisie op. 18 de Tchaïkovski, Garages of the Valley de Mason Bates et Symphonie n° 1, en mi mineur, op. 39 de Sibelius. Informations.

© ROH / CATHERINE ASHMORE 2012

Les Archives Nationales, agence très spéciale
[Coffret Dvd] L’intégrale Jane Campion, un indispensable chez Pathé
Elodie Martinez
Après une Licence de Lettres Classiques et un Master en Lettres Modernes, Elodie découvre presque par hasard l'univers lyrique et a la chance d'intégrer en tant que figurante la production du Messie à l'Opéra de Lyon en décembre 2012. Elle débute également une thèse (qu'elle compte bien finir) sur Médée dans les arts en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, puis, en parallèle d'un stage dans l'édition à Paris, elle découvre l'univers de la rédaction web et intègre l'équipe de Toute la culture où elle participe principalement aux pages d'opéra, de musique classique et de théâtre. Elle a aussi chroniqué un petit nombre de livres et poursuit l'aventure une fois rentrée sur Lyon. Malheureusement, son parcours professionnel la force à se restreindre et à abandonner les pages de théâtre. Aujourd'hui, elle est chargée de projets junior pour un site concurrent axé sur l'opéra, mais elle reste attachée à Toute la culture et continue d'être en charge de l'agenda classique ainsi que de contribuer, à moindre échelle, à la rédaction des chroniques d'opéra.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *