Fictions
« Expiration » de Ted Chiang : 3 Prix Hugo en 1

« Expiration » de Ted Chiang : 3 Prix Hugo en 1

05 octobre 2020 | PAR Julien Coquet

Considéré comme l’un des dix meilleurs livres de l’année 2019 selon le classement du New York Times, le deuxième recueil de Ted Chiang, Expiration, présente un condensé des grands thèmes contemporains de la science-fiction.

Attendu comme le Messie, le deuxième recueil de Ted Chiang arrive en France. Après le succès incontestable de La Tour de Babylone, qui regroupait certaines nouvelles admirables, Expiration transforme l’essai. Sur les neuf textes présents au sommaire, trois ont reçu le prix Hugo, le prix le plus prestigieux de la science-fiction. Ted Chiang, lui, auteur peu prolifique (17 nouvelles depuis 1990), a reçu quatre prix Hugo, quatre prix Nebula et quatre prix Locus. Il aura fallu l’adaptation cinématographique de la nouvelle « L’Histoire de ta vie » par Denis Villeneuve, sous le titre de Premier contact, pour faire connaître Ted Chiang du grand public (20 000 exemplaires de La Tour de Babylone vendus en Folio SF !).

Dans Expiration, on trouve donc des histoires de voyages dans le temps racontées à la manière des Mille et une nuits, un robot qui s’auto-dissèque, un petit boîtier qui fait prendre conscience que le libre-arbitre n’existe pas, des passionnés d’animaux virtuels. Mais on rencontrera également une nurse automatisée, une race de perroquets très intelligente, des hommes sans nombril et des personnages conversant avec un autre moi évoluant dans un univers parallèle. Voyage temporel, droit des IA, physique quantique, créationnisme figurent parmi les grands thèmes de la science-fiction ici abordés.

Le gros point faible du recueil se situe malheureusement dans l’écriture : le style, très froid et peu travaillé, n’arrive pas à transmettre d’émotions. Mais cette écriture presque transparente rend aussi extrêmement lisibles des histoires qui, sous une autre plume, auraient été incompréhensibles. Dès la première nouvelle, « Le Marchand et la porte de l’alchimiste », le casse-tête qui s’annonçait est évité : qui peut se targuer de rendre le voyage temporel si clair ? Et de transmettre un « récit de voyage dans le temps où la permanence du passé, l’impossibilité de le changer, ne serait pas forcément source de tristesse » ? Ted Chiang part à chaque fois d’une idée pour mieux bâtir sa nouvelle. D’un conférence à une nouvelle de Philip K. Dick (« La Fourmi électrique ») en passant par un sketch des Monty Python ou des écrits de psychologue (B. F. Skinner, John B. Watson), tout est matière à créer réflexion. Notre coup de cœur, « L’Angoisse est le vertige de la liberté », dernière nouvelle du recueil, pose la question du libre arbitre: si, face à une même situation, votre autre moi situé dans un univers parallèle agissait autrement, votre personnalité et votre moi profond s’en trouveraient-ils profondément changés ? Emouvant.

« Avant que les gens ne commencent à jouer avec les Déducteurs, le mutisme akinétique était un fait très rare, déclenché par une lésion de la région du cortex cingulaire antérieur du cerveau. Il se répand à présent comme une peste cognitive. Les gens aimaient imaginer une pensée capable de détruire le penseur, quelque indicible horreur lovecraftienne, ou une phrase de Gödel qui ferait planter le système logique humain. Il se trouve que cette pensée incapacitante nous a déjà tous traversé l’esprit : l’idée que le libre arbitre n’existe pas. Une idée inoffensive avant que l’on se mette à y croire. »

Expiration, Ted Chiang, Denoël éditions, 464 pages, 23 €

Un saisissant portrait de la Colombie au Festival Biarritz Amérique Latine
L’agenda culture de la semaine du 5 octobre 2020
Julien Coquet

One thought on “« Expiration » de Ted Chiang : 3 Prix Hugo en 1”

Commentaire(s)

  • Laetitia P

    Il s’est traduit tout seul, ce recueil ?? Il a été traduit par Google Trad ?? Pourquoi INVISIBILISER les traducteurs ?

    octobre 6, 2020 at 22 h 33 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *