Essais

La biographie très documentée de Andy Warhol par Victor Bockris

La biographie très documentée de Andy Warhol par Victor Bockris

30 octobre 2015 | PAR Yaël Hirsch

A l’occasion de la grande exposition que le MAM dédie au maître du Pop Art et à ses Shadows (voir notre chronique) les éditions Globe publient en Français la biographie d’Andy Warhol par l’un de ses proches et désromais spécialistes : Victor Bockris. Un essai riche et très documenté mais qui manque parfois de fil rouge.

[rating=3]

De l’enfance solitaire passée à essayer de dessiner auprès de sa maman plutôt que d’aller en cours à la pythie tirant les ficelles de cette grande comédie humaine qu’était la Factory, la trajectoire d’Andy Warhol reflète toute une époque et la toute-puissance du marketing. Avec une fidélité remarquables aux témoignages des proches (qu’il cite longuement) et aux actes et paroles du Dieu du Pop Art, David Bockris retrace de manière chronologique la trajectoire d’un homme peut-être encore plus fascinant que son oeuvre. On passe par l’arrivée à New-York et les premières illustrations pour des magazines féminins, la rencontre avec Larry Gagosian, le coup de feu tiré sur Andy et les grands carnavals qu’étaient les tournages des films dans années 1970…

Ancien membre de la Factory, qu’il a passé sa vie à documenter, Victor Bockris a donc fréquenté Warhol et connu la plupart des personnages dont il parle. Le livre est une somme impressionnante d’informations. Et ces dernières sont livrées sans censure : on y trouve les amants connus de Andy Warhol aussi bien que le rapport fidèle de la manière dont il manipulait ceux et celles qui l’entouraient. On suit bien le processus de création du personnage Andy Warhol et on trouve également des commentaires pertinents sur ce qui fait la force et le génie de l’artiste .

Malgré ces immenses qualités, cette version intégrale d’une biographie colossale en informations est un peu difficile à suivre. La rôle de la Factory dans l’imaginaire des années 160 et 1970 et l’impact des provocations de Warhol sur le statut de l’art et des artistes sont des thèmes évoqués à maintes reprises, mais ils ne sont jamais expliqués ou problématisés. On se noie parfois dans les citations, dans les détails et il manque peut être un fil rouge à ce texte très descriptif, comme si Warhol continuait à échapper à ceux qui se sont laissés fasciner de trop près. Cette biographie est ouvrage précieux pour les spécialistes et ceux qui veulent lire des témoignages de la Factory. Mais elle n’est peut-être pas le meilleur outil pour entrer dans l’univers de Andy Warhol.

Bockris, Victor, Warhol, la biographie, traduit de l’anglais (États-Unis) par Emmanuelle et Philippe Aronson, Editions Globe, 560 p., 29 euros.

Marine Le Pen fait perdre 400 000 euros à France télévision
« Ce que le temps a donné à l’homme », Sandrine Bonnaire filme sur Higelin
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *