Beaux-Livres
La belle et la bête de Nicole Claveloux

La belle et la bête de Nicole Claveloux

09 novembre 2013 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

51Zh3HxXcTL._AA160_

Texte original de Madame Leprince de Beaumont et illustrations de Nicole Claveloux

[rating=5]

Un marchand cueille dans le parc d’une demeure extraordinaire où il a été mystérieusement hébergé pour la nuit une rose. Une bête surgit, l’accuse de vol et le condamne à mort…lui ou une de ses filles si elle veut bien prendre sa place….

Un roi,_une_princesse_et_une_pieuvreCe conte écrit par madame Leprince de Beaumont en 1757 n’a rien perdu de son charme virtuose. Beau, poétique et touchant, ce récit est ici servi par des illustrations absolument sublimes. Nicole Claveloux est une peintre-illustratrice expérimentée qui a été récompensée à plusieurs reprises pour ses dessins remarquables, elle a été prix Goncourt du livre pour la jeunesse pour Un Roi, une Princesse et une Pieuvre publié chez Gallimard Jeunesse, ses illustrations d’Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll aux éditions Grasset ont reçu la Pomme d’Or à la Biennale Internationale de Bratislava; pour en savoir plus, rendez-vous sur son site: http://nicole.claveloux.free.fr/

La_Belle_et_la_Bete3Jamais sans doute ce conte n’avait été illustré à un tel degré de raffinement et de perfectionnement dans les détails. C’est pourquoi cet album qui avait déjà été publié en 2007 aux éditions Etre bénéficie ici d’une reédition méritée. Chaque enluminure autour d’une lettre, chaque illustration est un véritable tableau que nous contemplons longtemps sans nous en lasser. Bien plus qu’un livre pour la jeunesse et qu’un conte merveilleux, cet album par la beauté mystérieuse de ses illustrations est un véritable livre d’art.

Editions Thierry Magnier – date de parution: 2 octobre 2013 – 48 pages – 23 euros – visuels (c): Editions Thierry Magnier, Gallimard jeunesse et Nicole Claveloux

[Live report] These New Puritans et Suuns à la Cigale (festival des Inrocks)
Elektra : Folie furieuse à l’Opéra Bastille
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *