Cinema

Un Wes Anderson pur jus et pure poésie en ouverture du 65ème festival de Cannes

Un Wes Anderson pur jus et pure poésie en ouverture du 65ème festival de Cannes

16 mai 2012 | PAR Yaël Hirsch

Ce premier jour du 65ème  festival de Cannes est marqué par une première : la diffusion, en compétition et en ouverture d’un film du réalisateur Wes Anderson. Autre originalité : son joli film, « Moonrise Kingdom » est une comédie…sur l’enfance.

Alors que l’on attend la conférence de presse de Wes Anderson avec les acteurs de Moonrise Kingdom (Bruce Willis, Tilda swinton, Edward Norton et Bill Murray), l’accueil de la presse au film a été très positif : rires et applaudissements.

Suzy (Kara Hayward) vit dans une maison triste d’une île au large de la Nouvelle-Angleterre, la mère et le père (Bill Murray) ne s’entendent plus. Ses petits frères sont inintéressants et égoïstes; elle se refugie dans la lecture et l’écoute d’un tube yéyé français. Un jour à un spectacle débile de son  école, elle rencontre l’un des jeunes scouts kakis de l’ile, le brillant Sam (Jared Gilman). Bien que Sam vive de l’autre côte de l’île, les deux ados asociaux se comprennent et se mettent à correspondre. Jusqu’au jour où Sam propose à Suzy de le suivre dans une aventure de recherche topographique. Le jeune-homme quitte sa troupe de scouts, au grand dam de son chef (Edward Norton à contre-emploi). Avec l’aide du chef de la police de l’ile (Bruce Willis, « triste et bête », selon les mots de la petite Suzy), ce dernier tente de récupérer les deux enfants… Mais même et surtout à  douze ans l’amour à la ténacité de tenir tête au monde des adultes.

Histoire d’amour décalée entre deux ados mal dans leur peau dans une île au large de la côte est de l’Amérique des années 1960, « Moonrise Kingdom » est un film décalé où les adultes décoivent, ou l’ordre est la chose la plus terrifiante et où le réalisme touche à la paranoïa. Bref, un Wes Anderson à 300 %. Satire de l’ordre puritain, des scouts et reformulation entre un orphelin et une adolescente mal dans sa peau du théâtre de Roméo et Juliette, le film brille par sa poésie et ses dialogues. D’aucuns critiquent  une mise en scène extrêmement apprêtée où le réalisateur de « La famille Tennenbaum » semble parfois se parodier lui-même. Et d’autres apprécieront le culot tragicomique du réalisateur qui sexualise et rend adulte sans sourciller ses ados en culotte ou jupe courte et qui crée encore une fois tout un univers à partir d’un scénario simple et franc. En tous les cas, le sens des détails du roux décalé touchera tous les publics, qu’il s’agisse des jumelles de l’héroïne, des tirades philosphiques du héros où des tocs de détresse des adultes, et malgré les crispations, il y a forcement une scène qui touche juste et fort pour chacun dans ce film. Un bijou en son genre, donc et agréable à suivre. Les medias en goguette à Cannes ont reçu cette bouffée d’air frais avec reconnaissance, sachant que les autres films (Haneke, Nichols et même Cronenberg) vont plonger dans des affres moins oniriques.

Moonrise Kingdom, de Wes Anderson, avec Bruce Willis, Tilda swinton, Edward Norton et Bill Murray, USA, 1h33 min.En compétition.

Le duo Jupiter sort son 1er album « Juicy Luicy » le 4 Juin
La Comédie-Française au Grand Palais sur le chemin de Peer Gynt
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

6 thoughts on “Un Wes Anderson pur jus et pure poésie en ouverture du 65ème festival de Cannes”

Commentaire(s)

  • Yael

    C est écrit en direct du festival depuis mon i phone. Je reprendrai des que j aurai accès a un ordinateur. Essayez vous, de faire mieux dans de telles conditions. Cordialement.

    mai 16, 2012 at 13 h 36 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *