Séries

Présentation des 12 nouvelles séries d’NBC

10 juin 2010 | PAR Tristan Karache-Prudent

NBC est la chaine qui présente le plus de créations cette année, pas moins de 12 séries ont donc été intégrées dans la grille de programmes pour cette nouvelle saison 2010/2011.

Chase est une série basée sur une équipe d’US Marshals originaire du sud ouest des Etats-Unis traquant de dangereux fugitifs à travers l’ensemble du pays. C’est une version de Prison Break mais du côté des poursuivants cette fois avec une touche d’Esprit Criminel. A prévoir des rebondissements et des psychopathes à la pelle. Une série à la Die Hard digne de son créateur, Jerry Bruckheimer, virtuose des séries du genre policier/action (Cold Case, Les Experts) qui devrait s’articuler sur 13 épisodes. Un casting  composé de Amaury Nolasco (Prison Break), Jesse Metcalfe (Desperate Housewives) et de Cole Hauser (K-Ville) pour le côté testostérone et de Kelli Giddish (Past Life) et Rose Rollins (The L Word) pour la touche féminine.

Pour récupérer les spectateurs des séries qui prennent fin telles que Lost et 24h, la chaine américaine s’est lancée dans une tentative de substitution avec The Event. Sean Walker interprété par Jason Ritter (The Class) en recherchant sa fiancée disparue Leila Buchanan jouée par Sarah Roemer (Fored Up) découvre dans les tréfonds de la politique américaine des histoires de conspiration dont le président lui-même n’est pas au courant. Le scénario bénéficie des balbutiements débridés de l’esprit de Nick Wauters (4400, Eureka)  et de l’imagination de Steve Stark (Medium). Un thriller à la Max Payne qui on l’espère saura nous tenir en haleine tout au long de la saison.

Friends with Benefits est une série un peu à la Friends où le téléspectateur suivra la vie de cinq jeunes gens, Ben (Ryan Hansen), Sara (Danneel Harris), Aaron (Fran Kranz), Hoon (Ian Reed Kesler) et Riley (Jessica Lucas). Une sorte d’analyse des habitudes plus ou moins mauvaises des cinq cherchant le grand amour mais qui au final enchainent les relations sexuelles sans grand intérêt soit des sex friends d’où le titre. Un scénario qui promet des sursauts comiques et quasi-dramatiques puisque les créateurs ne sont autres que les scénaristes du film 500 jours ensemble.

La version moins sexy de la série Ally Mc Beal, voila comment définir en quelques mots cette nouveauté qu’est Harry’s Law. Une « vieille » avocate têtue jouée par la célèbre Kathy Bates (PS: I love you, Six Feet Under …) dirige son cabinet comme elle l’entend avec des personnages de second plan plus loufoques et excentriques les uns que les autres. Des épisodes de 45 minutes qui s’annoncent drôles et parfois dramatiques dans ce monde judiciaire. Sont prévus notamment au côté de la fameuse actrice Brittany Snow, Ben Chaplin et Aml Ameen. La série est produite par la Warner et réalisée par David E.Kelley (The Law Firm).

Après NCIS: Los Angeles, Law & Order (New York  Police Judiciaire) va  avoir un autre rejeton made in Californie nommé Law & Order: Los Angeles. La série s’était déjà déclinée avec Law & Order: Special Victims Unit (New York Unité Spéciale) et Law & Order: Criminal Intent (New York Section Criminelle). Une nouveauté créée certainement dans l’unique but de palier à l’original qui après 20 ans d’existence n’aura pas de nouvelle saison. On se souvient de Law & Order: Trila Burry (New York cour de Justice) qui n’avait pas su trouver son public et n’avait pas renouvelé de saison. Le casting de ce spin-off est encore inconnu mais la création de Dick Wolf s’articulera sur 13 épisodes.

Loves Bites est une comédie romantique dans laquelle Annie, jouée par Beckie Newton (Uggly Betty), et Frannie, interprétée par Jordano Spiro (My boys), sont deux femmes à la recherche de l’homme de leur rêve. Le spectateur aura l’immense chance de suivre les deux femmes dans les méandres de leurs relations amoureuses. En parallèle il suivra d’autres histoires éphémères relatant les déboires et les espoirs  de différents couples le temps d’un épisode. Une série qui promet des histoires cocasses et incongrues puisque c’est la créatrice de Sex and the City qui est à l’origine du projet, soit Cindy Chupack.

La comédie de Paul Reiser sera aussi à la rentrée sous le nom de Next. L’ancien acteur de Dingue de toi a proposé cette série où il incarnera son propre rôle, autrement dit celui d’un ancien acteur devenu obsolète . Si ça c’est pas de l’auto-dérision… Cette comédie nous déclinera la vie de l’homme dans tous ses aspects, famille, mariage, quotidien, etc. avec une touche comique. Amy Landecker (A serious Man) se glissera dans la peau de la femme de celui-ci. Une série quasi-autobiographique aux épisodes de 22 minutes qui pourrait nous apprendre un peu plus sur l’acteur et sa vie passée.

Outlaw est un drame judiciaire dans lequel le juge Cyrus Garza, joué par Jimmy Smits (Dexter), se rend compte que le système judiciaire est sclérosé et impuissant. Il décide alors de quitter son poste de juge à la cour suprême pour monter son propre cabinet d’avocats et défendre les droits des personnes plus au moins pauvres. Une tâche non sans obstacle puisque celui-ci s’est fait pas mal d’ennemis au cours de sa carrière. Jouerons aux côtés de Jimmy Smits, l’acteur ayant participé au film de Clint Eastwood la Mémoire de nos pères dans le rôle de l’avocat Eddie Franks ainsi que Carly Pope dans le rôle de Lucinda Pearl (24h Chrono).

Un jeune manager quelque peu démotivé répondant au nom de Todd Dempsey est envoyé par sa direction en Inde pour se charger de former des employés dans le service après-vente de la société. Voilà en gros le résumé de la nouvelle comédie « choc des cultures » intitulé Outsourced produite par la chaine NBC. Étant donné que le scénario est écrit par Robert Borden, l’auteur du délirant « The Drew Carey Show », les épisodes promettent des tonnes de gags hilarants. Pour le casting, Tedd sera joué par l’acteur Ben Rappaport et Jessica Gower ainsi que Diedrich Bader participeront eux aussi au tournage.

Une autre comédie titré Perfect Couples fait sa rentrée aux États-Unis. La série raconte les aventures de trois couples ayant chacun une spécificité. L’un est constitué de névrosés, l’autre de coincés et le dernier de personnes dites « normales ».Le côté comique réside dans les relations entre ces couples « parfaits » avec une amitié un peu envahissante et des situations originales multiples. Ce TV show est produit par Jon Pollack (30 Rock) et Scott Silveri (Friends) avec Christine Woods (FlashForward), Olivia Munn (Greek), Kyle Howard (My Boys), Mary Elizabeth Ellis (Philadelphia), Hayes MacArthur (She’s Out of My League) et David Walton (Quarterlife) pour le casting.

The cape est un drame à la Heroes relatant les actions d’un père de famille Vince Faraday affecté à une unité de police cancérisé par la corruption dont il deviendra le bouc émissaire.  L’homme joué par David Lyons (Sea Patrol)  est contraint de se cacher et d’abandonner sa famille. Il décide alors de devenir la Cape, le héros préféré de son fils tiré d’une BD et de chasser la délinquance de Palm City tout en tentant de se disculper. Une nouveauté créée par Tom Wheeler qui ressemble à un mélange de Batman, Spawn et Punisher.

Le talentueux réalisateur et scénariste JJ Abrams (Armagedon, Star Trek, Lost…) devrait s’occuper d’Undercovers. L’histoire débute à Los Angeles, Steven, joué par Boris Kodjoe (Clones,) et Samantha, incarnée par Gugu Mbatha-Raw, ont été l’élite des espions de la CIA jusqu’au jour où les deux agents sont devenus amants et ont choisi de quitter le métier. Cependant lorsqu’un de leurs amis disparait, ils décident de reprendre du service. Un « Mr et Mrs Smith » revisité pour le petit écran qui se déclinera en 13 épisodes et 9 autres supplémentaires si elle marche bien.



Le continent indien de la tradition à Bollywood à la Cité de la musique
Les stars se mobilisent pour Têtu
Tristan Karache-Prudent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *