A l'affiche
Agenda cinéma de la semaine du 16 février

Agenda cinéma de la semaine du 16 février

16 février 2022 | PAR Yohan Haddad

Nouveau mercredi, nouvelles sorties ! Au programme de ce mercredi 16 février, une plongée dans le monde de l’entreprise, un western spatial, ou encore la découverte d’une pionnière du cinéma japonais…

Un autre monde de Stéphane Brizé

Après En guerre et La Loi du Marché, Stéphane Brizé retrouve son acteur fétiche Vincent Lindon pour la suite de sa trilogie du « drame social ». Philippe, cadre d’entreprise, ne sait plus où se placer dans son entreprise, lui qui vient tout juste de divorcer avec sa femme (Sandrine Kiberlain) et qui est en proie aux problèmes de son fils (Anthony Bajon)… Un film poignant et réaliste, dans la veine de l’oeuvre de son auteur.

After Blue (Paradis Sale) de Bertrand Mandico

Après l’halluciné Les Garçons Sauvages en 2018, le réalisateur et plasticien Bertrand Mandico revient sur les écrans avec une oeuvre hybride à la croisée des genres, entre western et space opéra. Dans ce nouveau film fiévreux, une mère et sa fille sont condamnées à traquer une criminelle qui sème la terreur sur les territoires du paradis sale, univers cryptique aux tendances fantasmagoriques. Mandico continue les expérimentations visuelles et sonores au travers de cet ovni cinématographique pour toujours se démarquer de la production française de ces dernières années.

Piccolo corpo de Laura Samani

Le premier film de la réalisatrice italienne Laura Samani propose un récit étonnant, entre réalisme et surnaturel dans l’Italie du début du siècle dernier. Quand Agata perd son premier bébé mort-né, elle décide d’entreprendre un voyage pour tenter de le ramener à la vie. Une oeuvre étonnante longuement applaudie au dernier Festival de Cannes, présentée en compétition à la Semaine de la Critique.

La Vraie Famille de Fabrice Gorgeart

Primé dans de multiples festivals, le nouveau film de Fabrice Gorgeart relate les tourments d’une famille en partie recomposée dans laquelle la mère, interprétée par Mélanie Thierry, voit l’un de ses deux fils se faire récupérer par son père biologique… Un drame puissant et brillamment interprété où rayonne la talent de Mélanie Thierry.

Reprise des films de Kinuyo Tanaka 

Inconnus en France, les films de Kinuyo Tanaka sortent pour la première fois sur nos écrans de cinéma. Pionnière du cinéma japonais des années 1950 et 1960, elle fut la première femme à s’imposer dans une industrie sexiste et misogyne dominé par les maîtres Kenji Mizoguchi et Akira Kurosawa. Après une longue carrière d’actrice, elle a su imposer une vision personnelle de la société de son époque, tout en dirigeant également des films en costume, pour une oeuvre qu’il est important de (ré)découvrir aujourd’hui.

Visuel : Affiche d’After Blue (Paradis Sale) de Bertrand Mandico

 

Eels « Extreme Witchcraft » : Mark Oliver Everett retrouve ses racines rock !
Le Parlement adopte un projet de loi sur la restitution de biens culturels spoliés
Yohan Haddad

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture