Cinema

Palmarès de la 10ème édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg

Palmarès de la 10ème édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg

27 septembre 2017 | PAR Simon Théodore

Dimanche dernier, se clôturait la dixième édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg. Pendant une dizaine de jours, la ville alsacienne a vécu au rythme du septième art et cet événement, à l’occasion de cette date anniversaire, a battu des records. Retour sur les principaux événements et le palmarès de cette compétition.

Ce Festival Européen du Film Fantastique, c’est plus de 30000 passionnés, dont la moitié investissant les salles obscures des quatre cinémas accueillant les projections. Tout comme l’année précédente avec Jurassic Park, la séance en plein air, dans le magnifique cadre proposé par l’imposante cathédrale et malgré la météo automnale, proposait la projection d’Indiana Jones : Les Aventuriers de l’Arche Perdue et a réunit les amateurs de film d’aventure. En marge des projections, les deux expositions, l’une consacrée à l’affichiste Laurent Melki, l’autre à Star Wars, ainsi que la section jeux vidéo et réalité virtuelle ont aussi connu une forte affluence.

Comme chaque année, la cérémonie de clôture a été l’occasion de décerner les récompenses. Dans la catégorie des longs-métrages internationaux, Double Date de Benjamin Barfoot obtient l’Octopus d’Or tandis que Laissez Bronzer Les Cadavres de Bruno Forzani et Hélène Cattet reçoit le Méliès d’Argent (lire notre critique). Grâce à leur esthétique particulière, Terra e Luz de Renné Franca et Dave Made A Maze de Bill Watterson remportent, respectivement, la mention spéciale et le prix du public. Pour la catégorie des crossovers, Bitch de Marianna Palka gagne le prix du jury (lire notre critique).

La sélection des courts-métrages internationaux proposait aussi de belles surprises (lire notre article). Logiquement, Saatanan Kanit du Finlandais Teemu Niukkanen remporte l’Octopus d’Or et Mouse, de Celine Held et Logan George, la mention spéciale. Seul film français en lice dans cette catégorie, le prix du jury jeune est décerné à Expire de Magali Magistry. Avec le drôle et tragique The Robbery, Jim Cummings est récompensé du prix du public. Pour les courts métrages d’animation, The Absence of the Eddy Table de Rune Spaans bénéficie du prix du jury et Renata Gasiorowska, avec Cipka, recueille la mention spéciale. Enfin, Jules Janaud et Fabrice Le Nezet remportent le prix du jury pour Animal dans la catégorie « Made in France ».

En somme, cette dixième édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg fut une belle réussite. Riche en découverte et en surprise, l’imaginaire fantastique a fait vibrer, en salle et dans les rues, cette capitale alsacienne pendant plus d’une semaine. L’édition 2018 est donc attendue avec impatience !

Visuel : (c) Affiche du Festival.

La Pomme dans le noir, sauvée par le jeu
L’agenda cinéma de la semaine du 27 septembre
Simon Théodore

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *