Cinema
La bande-annonce de « Cruella » est sortie… et fait déjà beaucoup parler !

La bande-annonce de « Cruella » est sortie… et fait déjà beaucoup parler !

18 février 2021 | PAR Manon Bonnenfant

C’est sous la forme d’une bande-annonce d’environ deux minutes que Cruella s’est dévoilé. Censé être un spin-off en « live action » de la mythique méchante des 101 Dalmatiens, cet amuse-bouche a déclenché un tourbillon de réactions sur les réseaux sociaux. 

Les studios Disney ont dévoilé hier un aperçu de ce à quoi ressemblera Cruella dans nos salles obscures (bientôt, on l’espère très fort). Emma Stone (Birdman, La La Land) reprend le rôle culte de Cruella de Vil – ou plutôt Estella – durant sa jeunesse. Nous assisterons donc à sa pleine construction personnelle et professionnelle. Car avant de devenir celle dont l’image reste imprimée dans notre cerveau d’enfant, Estella de Vil cherchait à se tailler sa propre place parmi le fracas de Londres. Quitte à employer des moyens illégaux et dangereux, comme solliciter le service de voleurs et autres voyous des bas-fonds. Emma Thompson est également au casting, incarnant la Baronne von Hellman. Un personnage dont Estella viendra à en croiser la route, et c’est véritablement ici que débutera sa longue et inexorable spirale… jusqu’à embrasser sa part sombre et devenir la Cruella que l’on connait tous : impitoyable, vengeresse et à la pointe de la mode (hélas pour ces pauvres dalmatiens).

Dire que cette bande-annonce a fait parler d’elle sur les réseaux sociaux est un euphémisme : un torrent de réactions s’est déversé, mais pas forcément pour les raisons auxquelles l’on pense. D’un côté, il y a ceux qui pointent du doigt une ressemblance monstrueuse avec les films Joker et Birds of Prey. Une ressemblance difficilement niable et sûrement voulue : un an après la sortie de l’oscarisé Joker, on devait se douter que d’autres studios profiteraient de surfer sur cette vague de « remonter aux sources-mêmes des plus grands méchants de la pop culture ». Que ce soit Arthur Fleck/le Joker, Harleen Quinzel/Harley Quinn, un tel traitement des « méchants » – en particulier DC Comics – est devenu une mode (très) rentable, d’autant plus lorsque différents sujets de société quelque peu rattachés à notre réalité sont abordés en parallèle. Ainsi, nombreux étaient ceux à évoquer ces deux références (également un petit air à Bellatrix Lestrange), dont « Cruella » semble s’être en partie nourri. De l’autre, il y a les mordus d’Emma Stone, dont ils (presse y compris) la décrivent comme « magnifique », « ensorcelante », ou encore « incroyable ». 

Vulgaire « Joker 2 » à la sauce Disney ou live-action de pure qualité ? « Cruella » est prévu pour ce 26 mai.

Visuel : ©Disney, affiche officielle du film

Guillermo Pisani : « J’avais envie d’approcher la question de l’étranger autrement »
« Tatoo », une histoire mondiale dans la peau
Manon Bonnenfant

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture