Actu
« Get Back » : Peter Jackson nous fait redécouvrir les Beatles dans un docu inédit

« Get Back » : Peter Jackson nous fait redécouvrir les Beatles dans un docu inédit

03 décembre 2021 | PAR Elise Murat

?Après des mois de teasing, le documentaire « The Beatles : Get Back » vient de débarquer en trois épisodes sur la plateforme Disney +, racontant les Beatles comme on ne les avaient jamais vu.    

« The Beatles : Get Back » relate l’histoire houleuse de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr alors qu’ils préparent leur premier concert depuis plus de 2 ans et s’attellent à l’écriture et aux répétitions de 14 nouvelles chansons, qui aboutiront à leur fameux dernier album, Let it be. 

Pour concevoir cet ambitieux documentaire ( 8 heures divisées en 3 épisodes), Peter Jackson eut la chance d’avoir accès à des heures de rush filmés en 1969, tenus secrets jusque là. En effet, à l’époque, le réalisateur Michael Lindsay-Hogg décide de filmer en 16mm des heures de sessions studios du groupe lors de leur conception de l’album, une période plutôt lourde pour the Fab Four qui se séparent dans l’année. Résultat : Lindsay Hogg aboutit a un film documentaire titré Let it be qui manquera de marquer l’histoire par sa dramaturgie maladroite. Se faisant autoriser l’accès à des dizaines d’heures d’images inédites, Peter Jackson prend le contrepieds de Hogg avec Get Back (titre originel du film).

En pleine quête d’identité et face à des délais quasi impossibles à tenir, l’amitié unissant les membres du groupe s’est trouvée mise à rude épreuve, cependant le documentaire Disney+ sera voué à montrer les moments forts de création, tout comme des instances de pur taquinerie pendant les moments creux entre de ces quatre jeunes complices (25 à 28ans). Au sujet de ce projet , le réalisateur néo-zélandais déclarait au New York Times : « J’aimerais rentrer dans une machine à voyager dans le temps pour m’asseoir dans un coin de la scène où ils travaillaient. Ne serait-ce que pour une journée, me faire tout petit, assis là, sans bouger. Et vous savez quoi?? La machine à voyager dans le temps est là, elle vous attend.», une déclaration qui sait faire envie.

Intime, le documentaire ne change pas radicalement la narrative de la fin du groupe,  mais il rends compte de la complexité humaine de ce moment.  Les images font se jalonner moments de tensions à ceux de camaraderie musicale, et éloigne de fait Yoko Ono des accusations qui lui collent à la peau depuis maintenant des décennies. En parallèle, il a aussi vocation à montrer sous un nouveau jour les temps forts de cette période comme le rooftop concert : moment historique où les Beatles s’installent à l’improviste sur le haut du toit d’Apple corps, offrant un concert gratuit aux piétons interloqués de Savile Row.

Peter Jackson réussis-t-il à nous faire re découvrir ce groupe mythique ? A vous de voir, le documentaire est disponible depuis le 27 novembre sur Disney+.

Retrouvez ci-dessous un extrait du documentaire, au moment de la conception de la chanson « don’t let me down » :

Visuel : affiche officielle 

Le meilleur hit des années 2000, par le youtubeur Squeezie : à la hauteur de l’hommage
Un élixir d’amour festif au festival Donizetti de Bergame
Elise Murat

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture