Cinema

Hommage à Orson Welles pour le Festival du Cinéma Américain de Deauville

Hommage à Orson Welles pour le Festival du Cinéma Américain de Deauville

06 août 2015 | PAR Hakim Akcha

Après l’Institut Lumières et la Cinémathèque Française, c’est au tour du célèbre Festival du Cinéma Américain de Deauville de rendre hommage à l’un des plus grands pionniers du cinéma de notre temps, Orson Welles. 

Pour le centenaire de la naissance de l’un des plus grands réalisateurs, cinéastes et acteurs de tous les temps, Orson Welles, le Festival du Cinéma Américain de Deauville, se tenant du 4 au 13 septembre prochain, rendra hommage à l’oeuvre de sa vie à partir des projections de trois de ses meilleures films. À savoir, La dame de Shanghai (1947), La Soif du Mal (1958) et son chef d’oeuvre le plus retentissant Citizen Kane (1941). Ces oeuvres seront accompagnées par le documentaire lui aussi créé pour son centième anniversaire et acclamé par la critique, des sœurs Kuperberg : This is Orson Welles (2015).

Le plus grand réalisateur de l’Histoire du Cinéma s’est vu rendre hommage maintes et maintes fois en cette année 2015. Du 3 Juin au 12 Juillet dernier se tenait l’exposition, l’hommage et la projection de quelques chefs-d’oeuvres du cinéaste à Lyon dans l’Institut Lumières. On y retrouvait bien évidemment Citizen Kane, son chef d’oeuvre, mais également ses inspirations shakespeariennes comme MacBeth (1948) et Othello (1952). En parallèle se tenait encore la semaine dernière l’exposition à la Cinémathèque Française de Paris l’exposition traitant de la vie et de l’oeuvre d’Orson Welles. Chaque mercredi du 17 Juin au 2 Août devenait l’occasion de découvrir une nouvelle oeuvre de l’artiste. De l’autre côté de la manche, le British Film Institute londonien, plus communément connu sous le sigle BFI, organise depuis hier et jusqu’au 31 août prochain des séances de projections des œuvres d’Orson Welles. On compte notamment sur le film initialement tourné pour la télévision française, L’Histoire Immortelle (1967-68). Enfin, il ne faudrait pas oublier CarlottaVOD, le site de vente de DVD et Blu-Ray des plus grands réalisateurs de l’Histoire du Cinéma, proposant la série inédite, Autour du Monde avec Orson Welles (1950) et le célèbre MR. Arcadin (1950)

Orson Welles est considéré par l’ensemble de l’industrie cinématographique d’hier et d’aujourd’hui comme le plus grand réalisateur et cinéaste de tous les temps. Son oeuvre a révolutionné l’industrie du Cinéma. Il est l’un des premiers à utiliser les voix-off et les flash-back dans la construction de ses oeuvres. Tant au niveau de la construction du récit que la technique cinématographique, Orson Welles se révèle rapidement être un génie du cinéma. Son premier long métrage, Citizen Kane, reste d’ailleurs l’oeuvre la plus célèbre et la plus reconnue de l’ensemble du XX ème siècle. Son oeuvre, puisant dans le passé du cinéaste à travers certains textes shakespeariens, réussit pourtant à se tourner vers l’avenir. Trente ans après sa mort, son nom résonne toujours dans les salles de cinéma et ne risque pas d’être oublié de si tôt.

Visuel : © Droits Réservés.

« Après le silence », de Didier Castino, un premier roman puissant
#ILookLikeAnEngineer, le hashtag de la luttre contre les clichés sur les femmes ingénieures
Hakim Akcha

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *