DVD-VOD
[Sortie dvd] « Le fils de Saul » de Laszlo Nemes, au cœur des ténèbres

[Sortie dvd] « Le fils de Saul » de Laszlo Nemes, au cœur des ténèbres

25 avril 2016 | PAR Yaël Hirsch

Ce premier film du réalisateur hongrois Lazzlo Nemes a raflé le Grand prix au Festival de Cannes 2015. Après une sortie remarquée et un succès de bouche à oreille inattendu et brusquement interrompu par les attentats du 13 2015, à sa sortie en salles, le terrible et grandiose Fils de saul sort en dvd et Blu-Ray chez Ad Vitam. A voir.

[rating=5]

Pour ce premier long métrage ambitieux, Laszlo Nemes touche au limite de la destruction en suivant Saul Auslander, membre d’un Sonderkommando à Birkenau. Le film commence directement sur la triste tâche de ces détenus qui rangent et portent les corps d’un contingent de juifs gazés vers le crématoire. L’oeil vide, résigné, Saul effectue son « travail ». Mais il croit reconnaître son fils encore doté d’un souffle de vie puis expirant. Il décide alors de tout risquer pour enterrer – avec le Kaddish rituel- ce petit être dans un lieu où les corps des juifs passent toujours par les cheminées…

A moins de 40 ans, le réalisateur Laszlo Nemes ne propose rien de moins que de réouvrir le débat du comment représenter l’irreprésentable de la Shoah. Dialoguant par ses images et son scénario resséré comme une tragédie grecque avec ceux qui ont marqué nos conscience, il parvient à figurer un univers aussi intolérable que difficile à figurer. Et aussi à nous entraîner dans une action qui nous saisit aux tripes, alors même que la mort est la nore. Avec la tragédie de la mort et la singularité d’une enfant, la force de lutter renaît et c’est un mouvement des plus désespéré qui est aussi vraiment beau. Un film fort, à voir en retenant son souffle mais jamais ses pensées et ses émotions.

Le fils de Saul, de Lazslo Nemes, avec Röhrig Géza, Levente Molnar, Urs Rechn, Hongrie, 2015, 107 min. Sortie dvd et blue-ray, Ad Vitam

visuel : dvd & blu-ray

Lucio Silla, Mozart à grands coups d’Amour
Old Times au Théâtre de l’Atelier
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture