Cinema

Des courts métrages cannois à visionner en ligne, une sélection proposée par Format Court

Des courts métrages cannois à visionner en ligne, une sélection proposée par Format Court

14 mai 2020 | PAR La Rédaction

Le magazine spécialisé dans le court-métrage Format Court diffuse depuis mardi des courts sélectionnés au Festival de Cannes pendant la période à laquelle le festival aurait dû se tenir. Pour rappel, le festival n’a pas lieu aux dates prévues, à savoir, du 12 au 23 mai 2020. La sélection officielle, elle, sera annoncée courant juin.

Le magazine que nous avions évoqué récemment pour son focus sur la première édition du Festival Format Court, avec des diffusions quotidiennes de films en ligne sélectionnés à cet événement l’an passé, se lance dans un nouveau projet de diffusion, sur des courts-métrages projetés ces dernières années à Cannes.

Les 25 films choisis par l’équipe de Format Court sont issus de la compétition officielle, de la Cinéfondation et les sections parallèles : la Quinzaine des Réalisateurs, la Semaine de la Critique et l’ACID (Association du cinéma indépendant pour sa diffusion).

Sur le compte Facebook et le site web de la revue, 2 à 3 courts-métrages seront diffusés quotidiennement jusqu’au 23 mai, et regroupés par section cannoise. La sélection est très éclectique, avec des films à l’humour british, d’autres plus dramatiques, de la fiction, de l’animation, du très court, du film d’école, …

À noter, que le premier jour (12 mai), ont été diffusés deux Palmes d’Or. Les deux courts primés sont “Skaterdater” de Noel Black (États-Unis), réalisé en 1965, un film mythique sur la jeunesse, le skate, le rock ‘n roll … et “Waves’98” de Ely Dagher (Liban) réalisé en 2015, un court traitant de la jeunesse dans un monde post-guerre civile à Beyrouth.

Parmi les courts programmés, nous avons choisi deux films sélectionnés à la Semaine de la Critique, dont “La lampe au beurre de Yak” de Hu Wei. Sélectionné dans de nombreux festivals, le film réalisé en 2013 se déroule pendant le premier jour du nouvel an tibétain.

Un photographe arrive dans un village isolé, il vient photographier ses habitants. Tout en sensibilité et authenticité, les Tibétains se prêtent au jeu, se réunissant en couple ou en famille devant l’arrière-plan de leur choix, tantôt la Muraille de Chine, tantôt Hong Kong ou encore le stade de Beijing.

À mi-chemin entre le documentaire et la fiction, Hu Wei n’utilise qu’un seul plan fixe pendant les 15 minutes de son film, ce qui donne à “La lampe au beurre de Yak” un aspect réel. Les habitants du village, peu habitués à être pris en photo se voient chanceux d’être, pour une fois, le sujet, ceux sur lesquels on porte un regard, une attention toute particulière. Le film illustre les rêves et les désirs de chacun par ses décors plus grandioses les uns que les autres. Il amène aussi à se questionner sur le bonheur et à profiter de ce que l’on a déjà en face de soi.

Dans un autre style, un peu plus fun, “Printed Rainbow”, le film de l’Indienne Gitanjali Rao réalisé en 2006, également sélectionné à la Semaine de la Critique, nous propose une escapade fantastique. Ce court d’animation marque le contraste entre la routine, teintée de noir et blanc, sous un temps pluvieux et le voyage, symbole de la nouveauté, dans un décor très coloré. Une vieille dame s’ennuie dans son appartement et toute cette morosité quotidienne lui devient insupportable. Elle réussit à s’en échapper, par le rêve, se promenant dans la Savane, en Inde ou dans une ferme. Ici, c’est l’imagination qui est mise à l’honneur, indépendante de notre environnement. Elle invite à la poésie et au dépaysement ; tout comme la programmation de Format Court vous convie au voyage de par ses nombreux films provenant du monde entier.


Les films programmés seront disponibles sur toute la durée du Destival de Cannes (12 au 23 mai) et plus encore. Pour voir ou revoir les films, c’est ici. 

Manon Guillon

visuels : (c) Format court

L’agenda des expositions et des galeries de la semaine du 14 mai
Rencontre avec Olivier Masmonteil : « je travaille sur le paysage, c’est mon sujet de peinture »
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *