Cinema

Cannes, compétition : Mads Mikkelsen seul contre tous dans Michael Kohlhaas

Cannes, compétition : Mads Mikkelsen seul contre tous dans Michael Kohlhaas

24 mai 2013 | PAR Yaël Hirsch

 

 

 

 

Abonné aux rôles d’allemand le comédien danois qui jouait les intellectuels des Lumières dans « A Royal Affair » et qui a remporté la palme pour son jeu de proie traquée par la calomnie l’an dernier dans « La Chasse » de Thomas Vinterberg incarne le personnage révolté de Kleist dans la compétition cannoise.

Marchand de chevaux discret, Michael Kohlhaas se rebiffe contre l’ordre féodal du XVIème siècle quand, sous prétexte de garantir un droit de passage, un seigneur lui vole deux beaux chevaux noirs en parfaite santé et lâche ses chiens sur un de ses plus fidèles cerfs. Michael Kohlhaas va en justice et pousse la révolte jusqu’à lever une armée pour récupérer son dû.

Déjà adapté en 1969  par le maître allemand des transpositions cinématographiques d’œuvres littéraires majeures, Michael le roman historique de Heinrich von Kleist (1808) a inspiré le réalisateur Arnaud des Pallières pour un véritable western en costumes. Difficile tâche que d’adapter « le roman préféré de Kafka », Kleist ayant été mis en scène par les plus grands (On pense à la fameuse « Marquise d’O » de Rohmer, prix spécial du jury en 1975).

Proposant une approche réaliste, voire matérialiste de ce texte lumineux, faisant le choix de transposer l’histoire aux Cévennes du XVIème siècle et brodant autour du héros romantique de Kleist toute une série de portraits de ses proches (notamment sa fille), Arnaud des Pallières transmue un texte ramassé et nerveux en fresque historique et humaine. Maniant parfaitement le français Madds Mikkelsen prête son charisme et son visage anguleux à la droiture extrême de Kohlhaas. Un film d’une grande rigueur.

Michael Kohlhaas, de Arnaud des Pallieres (France), avec Mads Mikkelsen, Bruno Ganz, Sergi López, Paul Bartel, France, 2h02, Les films du losange. En compétition. Sortie le 3 juillet 2013

Gagnez 1×2 places pour participer au tournage du clip « Garçon Sauvage » de Laurent Lamarca
Une saison 2013/2014 du Théâtre de la Ville sous le signe de l’ouverture au monde
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *