A l'affiche
Bac Nord : un polar nerveux qui cloue au siège

Bac Nord : un polar nerveux qui cloue au siège

13 janvier 2021 | PAR quentin didier

Le réalisateur Cédric Jimenez (Aux yeux de tous, La French) revient avec un thriller dans les quartiers nord de la cité phocéenne. Gilles Lellouche, François Civil et Karim Leklou campent ici des officiers de la Bac aux méthodes douteuses. Le film reprend un scandale survenu en 2012 au sein de la brigade anti-criminalité de Marseille.

Nous sommes au début des années 2010 à Marseille. La criminalité dans les banlieues nord explose. Le chef-lieu des Bouches-du-Rhône obtient tristement le plus haut taux de criminalité en France et devient l’une des villes les plus violentes d’Europe. Une équipe de la Bac nord menée par l’expérimenté agent Grégory Cerva (Gilles Lelouche en flic asocial hanté par son travail) constate une hausse de la violence dans les quartiers nord. Pistonnée par un indic, l’équipe de Greg prépare une dangereuse mission dans une de ces zones de non-droits. Mais pour réussir un tel coup, les officiers de la Bac nord vont entraver certaines règles…

Cédric Jimenez livre une nouvelle fois un polar rythmé, encré dans un univers policier toujours aussi pragmatique. Il ne fait cependant pas l’erreur de rendre compte d’une fantaisie misanthrope sous couvert d’une démarche pragmatique, presque naturaliste. Non, au contraire Cédric Jimenez chercher à présenter la réalité sous toutes ses nuances. On salue par exemple la présence de comédiens et figurants très peu expérimentés voir amateurs lors des scènes dans les quartiers. Le long-métrage bluffe alors dans des scènes d’actions intenses avec notamment une puissante séquence au sein d’une cité mafieuse. Une séquence qui va scotcher n’importe quel spectateur pendant plus d’un quart d’heure. Un travail qui a nécessité au moins deux semaines de tournage avec des dizaines et des dizaines de figurants selon les dires du réalisateur en interview dans l’émission C à vous.

Le réalisateur marseillais s’approprie une nouvelle fois sa ville natale avec cette rocambolesque bavure policière. En plus de cela, Cédric Jimenez impressionne par sa maîtrise de la tension et une direction d’acteurs de qualité. En effet, qu’ils soient professionnels et expérimentés, ou amateurs, les comédiens et figurants sont réellement tous convaincants. Bac Nord est porté par un casting solide. Gilles Lelouche transparaît autant les forces que les faiblesses de son personnage, François Civil et ses mèches blondes incarne à merveille un flic sous couverture, Adèle Exarchopoulos et Kenza Fortas (César du meilleur espoir féminin pour Shéhérazade) campent de très bons seconds rôles.

Bac Nord est un thriller solide qui tient en haleine de bout en bout. Et même s’il ne révolutionne pas le genre, il s’inscrit dans ces nouveaux films français où le réalisateur n’a pas un œil quasi neuf sur ce qu’il capture. Au contraire, il connaît très bien son sujet.

Bac Nord de Cédric Jimenez avec Gilles Lellouche, François Civil, Karim Leklou, Adèle Exarchopoulos et Kenza Fortas. En salles prochainement.

Visuel : Bac Nord dossier de presse.

« La fabuleuse histoire de l’invention de l’écriture », de Silvia Ferrara : un merveilleux voyage dans les multiples naissances de l’écriture
Andréï Makine, « L’ami arménien »
quentin didier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture