A l'affiche
Les sorties cinéma de la semaine du 28 décembre 2016

Les sorties cinéma de la semaine du 28 décembre 2016

28 décembre 2016 | PAR Joanna Wadel

Pour la dernière semaine de 2016, le cinéma se fait poétique, beau et plein d’espoir. Toute la Culture vous propose un tour du monde : Tunisie, Cambodge, Italie, Japon et USA. Biopic, animation ou film d’auteur, le grand cinéma vous ouvre ses portes, foncez !

Hedi, un vent de liberté (1h33)

Un vent de liberté souffle sur la Tunisie peu après le Printemps Arabe. Hedi vit à Kairouan et peine pourtant à s’émanciper de cette chape de plomb encore bien présente dans la société. Il fait un travail de commercial alors qu’il se passionne pour le dessin et laisse les commandes de sa vie à sa famille. Grand vainqueur du Festival du Film Indépendant de Bordeaux, primé à la dernière Berlinale, Hedi, premier long métrage de Mohamed Ben Attia dresse le portrait émouvant d’un jeune tunisien en quête de liberté. A voir dès aujourd’hui !

Your Name (1h46)

Deux à trois jours par semaine, Taki et Mitsuha échangent leur corps pendant leur sommeil sans savoir ni pourquoi ni comment. Cette situation, aussi inédite qu’embarrassante pour les deux jeunes héros, donne lieu à des situations drôles et improbables. Rapidement, les deux jeunes gens se rapprochent, tissant un lien très fort. Cet étrange quotidien devient la norme, mais voilà qu’un jour Mitsuha ne répond plus et qu’ils ne changent plus de corps. Très troublé, Taki décide de se rendre chez Mitsuha. Mais rien ne l’avait préparé à ce qui l’attend là-bas… Your name (anata no namae wa), dernier opus de Makoto Shinkai est une perle comme l’on en voit trop rarement ces derniers temps.

Diamond Island (1h39)

Non loin de Phnom Pehn, des jeunes de 18 ans travaillent comment ouvriers et évoluent en bandes fascinées par la modernité (iPhone, jeux vidéo et motocyclette en tête). C’est la Saint Valentin, tous les espoirs de séduction sont permis et le héros Bora retrouve son grave frère qui lui fait rêvé d’Amérique… Davy Chou dresse avec bienveillance le portrait d’une jeunesse qui a envie de rêver dans une société touchée de plein fouet par la mutation de la modernité. Vivant, vibrant et visuellement très réussi. « Une bouffée de couleurs et d’énergies » présentée à Cannes. Un beau film à découvrir.

Fais de beaux rêves (2h10)

Turin, 1969. Massimo, un jeune garçon de neuf ans, perd sa mère dans des circonstances mystérieuses. Quelques jours après, son père le conduit auprès d’un prêtre qui lui explique qu’elle est désormais au Paradis. Massimo refuse d’accepter cette disparition brutale. Année 1990. Massimo est devenu un journaliste accompli, mais son passé le hante. Alors qu’il doit vendre l’appartement de ses parents, les blessures de son enfance tournent à l’obsession… Marco Bellocchio signe un nouvel opus présenté en ouverture de la Quinzaine 2016 à Cannes, gorgé d’émotions, de vie : du grand cinéma Italien, à voir d’urgence !

Le Fondateur (1h55)

Mickael Keaton revient dans le rôle de Ray Kroc, le fondateur de la franchise Mc Donalds : le récit d’une ascension laborieuse pleine d’opportunisme, de bon sens marketing et de folle persévérance. Un biopic documenté à l’angle inédit qui pourrait bien vous faire passer deux heures dans une salle de cinéma plus savoureuses qu’une demie heure chez Mc Donalds. A tenter.

L’année 2016 sera plus longue que prévu
[INTERVIEW] Fin du Rock dans tous ses états : « la question du déficit n’explique pas tout » selon Thierry Lavallé
Joanna Wadel

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *