A l'affiche
L’agenda du cinéma de la semaine du 11 mars.

L’agenda du cinéma de la semaine du 11 mars.

11 mars 2020 | PAR Marjorie Le Meur

 

Cette semaine au cinéma,  venez découvrir : 

 

Femmes d’Argentine – Juan Solanas

« Chaque fille, chaque adolescente, sait qu’elle ne se laissera pas faire qu’elle sera un témoignage vivant de cette résistance qui leur laissera la possibilité de décider librement de leurs corps. » Juan Solanas présente Femmes d’Argentine (Que Sea Ley), un documentaire sur le combat mené par les femmes pour la légalisation de l’avortement en Argentine. Captivant.  Lire notre critique.

 

Un fils – Medhi M. Barsaoui

Medhi M. Barsaoui signe un premier film saisissant avec Un fils. L’histoire se déroule en 2011, entre la chute de Ben Ali et l’exécution de Khadafi, montrant une Tunisie bouleversée sur les plans économiques et sociaux. Le film expose les répercussions tragiques du contexte politique sur une famille classique, lorsque la balle d’un terroriste se loge dans le corps de leur enfant. Le réalisateur livre une course contre la montre haletante, où la petite histoire rencontre la grande.

 

Trois étés – Sandra Kogut

« Qu’advient-il de tous ces gens qui orbitent autour des riches et puissants quand la vie de ces derniers s’effondre ? Quelles sont les conséquences pour les domestiques lorsque leurs employeurs atterrissent en prison ? » Sandra Kogut donne voix aux oubliés dans son long métrage Trois étés. Incarnée par la remarquable Regina Casé, la gouvernante Mada s’occupe de la grande fête organisée chaque été dans la luxueuse propriété du couple Edgar et Marta. Mais, qu’advient-il de celle-ci lorsque le couple est incarcéré pour scandale financier ? Par la fiction, la réalisatrice expose les dessous politiques que connaît le Brésil ces dernières années. Un contraste saisissant.

 

Kongo – Hadrien La Vapeur et Corto Vaclav

Omniprésente dans toutes les sphères sociales africaines, de la magie découle parfois une forme plus sombre : la sorcellerie. Dans Kongo, Hadrien La Vapeur et Corto Vaclav s’intéressent aux Ngunzas, une confrérie de guérisseurs à Brazzaville chargée de lutter contre les mauvais sorts. Leur rencontre avec l’apôtre Ménard leur permet ainsi l’ouverture au monde des esprits. Un film sur les cultures, les rituels et la transe.

 

Vivarium – Lorcan Finnegan

Présenté à la Semaine Internationale de la Critique au Festival de Cannes 2019, Vivarium de Lorcan Finnegan traite des procédures mises en œuvre afin d’accéder à la propriété, synonyme de réussite et considéré comme une fin à atteindre. Incarné par Gemma et Tom, le couple fait la rencontre d’un étrange agent immobilier et se retrouve emprisonné dans un lotissement inquiétant. Un film hybride mêlant thriller, humour et fantastique.

 

Visuel : Affiche

Don Quichotte onirique à Tours
Joseph : des vêtements rassurants en dehors du temps
Marjorie Le Meur

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *