A l'affiche

L’agenda cinéma de la semaine du 29 mai

L’agenda cinéma de la semaine du 29 mai

29 mai 2019 | PAR Carole Marchand

Plutôt cinéma classique ou gros blockbuster ? L’agenda culturel de la semaine vous propose l’attendu biopic d’Elton John, le retour du grand monstre Godzilla mais aussi deux versions restaurées de films des années 1970. Un petit retour dans le cinéma de l’époque ? 

Rocketman

De Dexter Fletcher

Vu à Cannes, Rocketman nous raconte la vie hors du commun d’Elton John, depuis ses premiers succès jusqu’à sa consécration internationale. Le film retrace la métamorphose de Reginald Dwight, un jeune pianiste prodige timide, en une superstar mondiale. Il est aujourd’hui connu sous le nom d’Elton John. Ce biopic pour les fans de la star est aussi pour les curieux désireux de découvrir la carrière du chanteur, joué par l’acteur Taron Egerton.

 

Godzilla 2 – Roi des monstres

Michael Dougherty

Cinq ans après le film de Gareth Edwards, le reptile géant signe son grand retour sur nos écrans (mais toujours sans Jean Reno) dans Godzilla II : Roi des monstres. Trente-troisième film mettant en scène Godzilla, il fait suite à Godzilla (2014) et est le troisième du MonsterVerse, un univers de fiction développé par Legendary Pictures. Un immanquable pour les amoureux de la science-fiction.

 

Qui a tué le chat ? ( Version restaurée )

De Luigi Comencini

Il gatto de Luigi Comencini, une comédie brillante avec Ugo Tognazzi e Mariangela Melato, ressort en salle grâce à Tamasa distribution le 29 mai 2019 en version restaurée, sous le titre Qui a tué le chat ?  Une occasion de revoir ou de découvrir une pépite italienne d’humour noir, avec des personnages détestables mais attachants.

A voir dans les cinémas : Le Champo – Espace Jacques Tati 5e & Mac-Mahon 17e

 

Le Dernier Tango à Paris  ( Version restaurée ) 

Bernardo Bertolucci

Réédition du chef-d’œuvre de Bertolucci avec Marlon Brando et Maria Schneider qui fit scandale lors de sa sortie mais fut un grand succès public. Plus de 40 ans après sa sortie cette histoire d’amour et de sexe bouleverse toujours. Le film est réédité en version originale française et dans une restauration inédite 4K.

A voir à la filmothèque du quartier latin

 

Visuel © affiche officielle du film Rocketman

Les concerts classiques et lyriques de la semaine du 27 mai
À Londres, une Tosca en équilibre instable, dominée par Vittorio Grigolo
Carole Marchand

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *