A l'affiche

[Critique] « Tea and Sangria », Madrid dans les yeux de l’humour british

[Critique] « Tea and Sangria », Madrid dans les yeux de l’humour british

11 octobre 2014 | PAR Yaël Hirsch

Le premier film qui nous a accueillis à notre arrivée au Festival du Film Britannique de Dinard est aussi un premier long métrage. Tea and Sangria est une comédie européenne irrésistible qui confronte les codes anglais à l’entrain brouillon d’une ville de Madrid sublimée. A consommer avec délectation, comme les deux boissons du titre. 

[rating=4]

David (Peter Domankiewicz) est un anglais très romantique qui arrive à Madrid avec ses boucles blondes et ses chemises à manches courtes pour suivre son amoureuse (Angela Boix). Mais très vite les relations entre le britannique à la recherche d’un travail et la sulfureuse madrilène explosent. David va alors devoir se faire une vie à lui dans un Madrid dont il parle encore mal la langue et dont il ne comprend pas tous les codes…

Franche comédie, Tea and Sangria laisse vite la romance derrière lui pour se focaliser sur les rencontres amicales d’un héros très sympathique. Évitant les clichés et l’effet de carte postale, Peter Domankiewicz offre à Madrid une des plus belles déclarations d’amour. Avec des remarques culturelles justes et subtiles, des dialogues travaillés et un rythme très bien mené, le film est une riche mine de sensations et d’impressions madrilènen. On se prend de sympathie pour un héros plein de ressources et toujours en quête de traduction pour se perdre avec lui dans une galerie de personnages truculents. Une comédie goûteuse, qu’on espère pouvoir voir bien vite sur les écrans français.

Pour son premier film, le talentueux Peter Domankiewicz : le scénario, la réalisation, le rôle principal, la production, le montage, la musique (guitare très sympa!) et les photos ! Repéré par Dinard, ce british très « couteau-suisse » est assurément à suivre. Toute de suite après l’Espagne, il pourrait bien séduire la France…

Tea and Sangria, de Peter Domankiewicz, avec Peter Domankiewicz, Angela Boix, Daniel Albaladejo, Carlos Pontini, Xavi Lapuente, Nur Aiza, UK, 2014.

visuels : photos officielles du film

[Live report] Mashrou’Leila et Acid Arab à la Gaîté Lyrique
[Tour de web] Censure sur la ville
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *