A l'affiche
Critique] « C’est la fin », cool attitude et private jokes dans une comédie plutôt drôle étouffée par ses références

Critique] « C’est la fin », cool attitude et private jokes dans une comédie plutôt drôle étouffée par ses références

12 octobre 2013 | PAR Gilles Herail

On vous en a déjà parlé de nombreuses fois à Toutelaculture. La comédie américaine (hors Ben Stiller et Cameron Diaz et Very Bad Trip) n’a jamais su trouver son public en France. Voici un nouvel exemplaire d’un gros succès au box-office US qui réunit une bande habituelle de comédiens quasi inconnus en France (excepté James Franco) jouant leur propre rôle et se faisant plaisir dans une parodie de film d’apocalypse. Un humour de dialogues et de vannes, qui fusent en permanence pour une comédie souvent drôle mais qui se regarde un peu trop le nombril. Synopsis officiel: Invités à une fête chez James Franco, Seth Rogen, Jonah Hill et leurs amis sont témoins de l’Apocalypse.

C’est la fin, en l’absence de promo et de visibilité en salles a réalisé un démarrage catastrophique en France, ce qui ne surprendra personne. La critique était pourtant bonne et souvent à raison tant la troupe de comédiens et les petits caméos nous font passer un agréable moment. Le mélange entre un gore assumé et l’humour traditionnel des comédies Apatow (on se rapproche parfois dans le sujet de Funny People) marche plutôt bien et le rythme ne faiblit pas trop. Le film regorge de petites idées farfelues qui démontrent un soin évident porté à l’écriture.

Que du bon donc mais qui cache un véritable problème de fond quand ce type d’objet arrive en territoire français. Si le casting parait plutôt luxueux d’un point de vue américain, les têtes d’affiche sont pour la plupart inconnues en France. Le principe de faire jouer par elles mêmes nos stars pourries gâtées du système comique hollywoodien (en jouant sur leur image et en s’auto parodiant) ne fonctionne que si l’on sait à qui on a affaire. Le spectateur lambda se perd dans de trop nombreuses références et private jokes qui nécessiteraient un manuel et un accès aux archives de la télé américaine pour comprendre parfaitement. A force de jouer au petit malin, C’est la fin qui prend le risque de proposer un spectacle exclusif, réservé aux initiés. Heureusement que la générosité et la sympathie immédiate du réalisateur/acteur Seth Rogen ramène le film à un premier degré salvateur et efface nos quelques réserves.

Gilles Hérail

C’est la fin, une comédie de Seth Rogen avec James Franco, Seth Rogen, Jonah Hill, sortie le 09/10/2013, durée 1h50

Playlist de la semaine (37)
Quelle est la crème anti-ride la plus efficace ?
Gilles Herail

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *