Cinema
66e festival de Cannes : La sélection de Un certain regard

66e festival de Cannes : La sélection de Un certain regard

18 avril 2013 | PAR Yaël Hirsch

Avant d’en arriver à la liste des 19 films de la compétition, Gilles Jacob et Thierry Frémeaux ont dévoilé ce 18 avril la liste des films projetés dans le cadre de la sélection officielle du festival qui se tiendra du 15 au 26 mai 2013. Entre projections de jour en salle Debussy et séances de nuit, le choix de films engagés et originaux pour « Un certain regard » respecte la tradition de cette passionnante section du festival où l’on fait même de la place à des premiers films.

Rappelons que cette année, c’est le réalisateur Thomas Vinterberg qui présidera le jury de la compétition « Un certain regard ».

Dans cette selection, l’on trouvera Claire Denis entourée de Vincent Lindon et Chiara Mastroianni, avec « Les salauds ». Rebecca Zlotowski, la réalisatrice de « Belle épine » avec un film dont la sortie française était attendue ce printemps « Grand Central ». Autres films français : L’Inconnu du lac de Alain Guiraudie, et quebécqois: Chloé Robichaud, « Sarah préfère la course ». Le réalisateur iranien menacé Mohammad Rasoulof donne un poids politique à la selection avec son film fait en secret « Anonymous ». Le réalisateur palestinien Hany Abu-Assad est également en sélection avec un film sur la liberté, « Omar ». Rithy Panh aborde la question du passé Cambodgien de manière plus personne dans « L’image manquante ». Vainqueur de Sundance, « Fruitvale season » de Ryan Coogler se penche sur la communauté afro-aémricaine d’Oakland. La « vitalité » du cinéma asiatique, selon le mot de Thierry Frémaux, sera représenté par les philippins Lav Diaz (« Norte ») et Adolfo Alix Jr (« Death March) et la chinoise de Hong-Kong Flora Lau avec « Bends ». Côté mexicain et film de frontière « La jaula de oro » (la cage d’or) de Diego Quemada-Diez est en lice. Enfin, deux films d’acteurs passés derrière la caméra vont faire le buzz, d’abord « Miele » de Valeria Golino et ensuite l’adaptation de « As I lay dying » de William Faulkner par l’omniprésent James Franco

 

Le hasard a tout prévu de Kyra Dupont Troubetzkoy ou comment vaincre le destin
Letter to Larry, Susie Lindeman incarne magnifiquement Vivien Leigh
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture