Cinema

3e Scène : Jhon Rachid revisite l’Opéra avec « Le Fantôme »

3e Scène : Jhon Rachid revisite l’Opéra avec « Le Fantôme »

18 avril 2019 | PAR Emilie Zana

Après le Palais Garnier en 1875 et l’Opéra Bastille en 1989, l’Opéra ouvre en 2015 un troisième espace cette fois ouvert et virtuel – la 3e Scène – qui présente chaque année des créations inédites sur Internet. Ce mercredi 17 avril au Cinéma Le Grand Action, la 3e Scène a présenté en avant-première le court-métrage du youtubeur Jhon Rachid revisitant de manière originale Le Fantôme de l’Opéra

Humoriste, comédien, mais surtout connu comme youtubeur, Jhon Rachid partage avec humour et passion son univers avec plus d’un million d’abonnés sur sa chaîne Youtube. Sujets légers ou plus sérieux, John Rachid parle toujours de ce qu’il connaît. Il transmet notamment sa passion pour la langue française en mêlant vidéos sur le rap, le doublage ou encore le théâtre avec sa piquante version de la célèbre tirade du nez de Cyrano. Mais Youtube n’exclut pas le cinéma et Jhon Rachid va encore plus loin avec cette fois l’idée de revisiter le mythe du fantôme de l’Opéra, un projet de plus grande envergure. 

Ce n’est en effet pas la première fois que le youtubeur s’attaque au cinéma. Accompagné du réalisateur Antoine Barillot, Jhon Rachid sort sur la plateforme en 2016 un court-métrage, Ma Meuf La Caillera, une histoire d’amour décalée et moderne avec la banlieue en toile de fond. 

 

En 2017, il sort le court-métrage Jour De Pluie, un touchant hommage aux Algériens massacrés le 17 octobre 1961 à Paris pour lesquels Jhon Rachid a un attachement particulier étant lui-même d’origine algérienne. Ce projet avait vu le jour grâce à l’argent récolté sur une cagnotte en ligne.

Son nouveau projet, Le Fantôme, a cette fois bénéficié de l’aide de l’Opéra avec sa 3Scène et du CNC. Le virtuel se concrétise grâce à l’impulsion de la 3e Scène (lire notre article ici) qui révèle encore une fois le potentiel artistique de la toile et réussit à élargir encore plus le public de l’Opéra. La projection du court-métrage en avant première a eu lieu hier devant un public composé de nombreux créateurs et vidéastes.

Dans les décors dorés du Palais Garnier, Sofiane, joué par Jhon Rachid, détonne avec son survêtement bleu Adidas. Il est à la recherche du complice de son père lors d’un ancien braquage et a atterri par hasard à l’Opéra, où il fera de mystérieuses rencontres… Disponible partout et à tous sur Youtube le 24 avril, ce joli court-métrage met la barre haute. En seulement 25 minutes, le film donne à voir un excellent jeu d’acteur (et bande-son) dans de somptueux décors, à l’aide d’une intrigue astucieusement menée mettant sur le même plan drame et humour. On y voit John Rachid plus à l’aise dans son jeu d’acteur, entouré de comédiens confirmés comme Youssef Hajdi qui joue le Fantôme, ou encore Vincent Desagnat et Jonathan Chiche, le duo comique en gardiens de l’Opéra. 

Avec ce nouveau film, Jhon Rachid réinvente son répertoire autour de sujets de prédilection (jeunes de banlieue, discrimination…) en traitant avec délicatesse la violence du racisme, dans le monde de la danse classique. 

Un goût de peu, mais un avant-goût – on l’espère – d’un futur long-métrage.

Scénario : Antoine Barillot, Karim Boukercha et Jhon Rachid

D’après une idée originale de Jhon Rachid

Mise en scène : Antoine Barillot

Avec : Jhon Rachid, Youssef Hajdi, Clémentine Poidatz, Alexia Giordano, Jean-Baptiste Maunier, Jonathan Chiche, Vincent Desagnat, Fahmi Guerbaa, Virgile Elana

 

Visuel : affiche du film

La sélection officielle du 72e festival de Cannes : les films d’Un Certain Regard
Fleur Richard & Pierre Templé : « Le Festival variations est l’exploration du registre immense des potentialités du clavier »
Emilie Zana

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *