Arts
Le Royaume Uni, la France et l’Angola récompensés à la Biennale de Venise

Le Royaume Uni, la France et l’Angola récompensés à la Biennale de Venise

03 juin 2013 | PAR Ines Zorgati


2013_04_palazzo_enciclopedico2L’ouverture de la 55è exposition Internationale d’Art Contemporain de la Biennale de Venise, baptisée cette année « Il Palazzo Enciclopedico » qui a eu lieu ce week-end, s’est vue marquée par la remise du prestigieux Lion d’Or. Le Festival se tiendra jusqu’au 24 novembre, largement de quoi avoir le temps de voyager jusqu’à la cité des Doges pour admirer les œuvres récompensées.

Le Lion d’Or a ainsi récompensé le travail de Tino Sehgal pour son « flasmob » jouant sur l’interaction entre visiteurs et groupe d’acteurs au son de chants rythmés. « L’excellence et la portée innovatrice de son travail qui brise les frontières entre les disciplines artistiques » a, selon  le communiqué officiel, décidé le jury présidé par Jessica Morgan à décerner à l’artiste anglo-allemand d’origine indienne la récompense si prisée.

L’art Made in France a également su convaincre puisque c’est l’artiste tricolore Camille Hernot qui s’est vue remettre le Lion d’Argent pour sa vidéo de treize minutes intitulée « Grosse Fatigue » qui rythme l’Histoire du Monde et l’évolution des espèces au son contrastant d’un slam.

Enfin, une distinction particulière récompensant la « meilleure participation nationale » a été décernée au pavillon de l’Angola, qui prenait cette année part pour la première fois au Festival.

Cos et & Other Stories, même combat ?
Ma meilleure amie, sa soeur et moi : un joli triangle amoureux filmé dans la nature par Lynn Shelton
Avatar photo
Ines Zorgati

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration