Galerie

L’agenda des vernissages de la semaine du 28 février

L’agenda des vernissages de la semaine du 28 février

28 février 2019 | PAR Emilie Zana

Cette semaine, cocktail de vernissages entre graffiti & calligraphies, amour & boxe, peinture & numérique le tout saupoudré de révolution.

 

Jeudi 28 Février, 17h 

Tarek is Back – Galerie Terrain-Vagh 

Tarek, artiste né en France en 1971, est scénariste, bédéiste, peintre, street-artist… et est notamment à l’origine de Paris Tonkar, le premier livre consacré au graffiti. L’exposition mettra en valeur ses talents de peintre et de graffeur, et proposera même un live painting en extérieur par l’artiste le jour du vernissage. 

Galerie Terrain Vagh
24, rue des Fossés-Saint-Bernard
75005 Paris

 

Vendredi 1er mars, 18h

Émilie Brout & Maxime Marion, Great Stories Start Here – Galerie 22,48 m²

Cette exposition personnelle des artistes Emilie Brout et Maxime Marion, la quatrième dans cette galerie, interroge les relations amoureuses entre intimité et diffusion en masse grâce à leurs deux dernières vidéos, A Truly Shared Love et b0mb en phase avec notre ère numérique.

Galerie au 30, rue des Envierges 75020 Paris

 

1er mars, 18h

William Klein & Ushio Shinohara : Regards Croisés à la 193 Gallery

Une rencontre au Japon dans les années 60, plusieurs collaborations alliant performance artistique et photographie et donnant notamment résultat à des photographies stupéfiantes mettant en scène un combat contre une toile, les fameux « boxing painting »… Il s’agit de l’artiste Japonais Ushio Shinohara (87 ans) et du photographe Franco-Américain William Klein (90 ans), à qui la 193 Gallery rend hommage. Une exposition consacrée à l’art contemporain japonais est également en cours dans cette galerie.

193 Gallery au 7 Rue des Filles du Calvaire, 75003 Paris

 

Samedi 2 mars, 18h

DanHôo, Entre deux cultures – A2Z Art Gallery

Il s’agit de la première exposition personnelle dans cette galerie de DanHôo, artiste français d’origine chinoise né en 1966. A travers ses peintures, l’artiste donne à voir son interprétation unique de l’éducation artistique qu’il a reçu (Olivier Debré, Vladimir Velickovic ou encore Erró), véritable culture d’art contemporain, qu’il entremêle de culture chinoise notamment grâce à la calligraphie. L’artiste sera présent au cours de ce vernissage.

A2Z Art Gallery, au 24 rue de l’échaudé 75006 Paris

 

Mercredi 6 mars, 19h

Ozmo, Le Roi est mort, vive le Roi ! – Galerie Artistik Rezo

Ozmo, artiste italien né en 1975, questionne le sens et l’impact des révolutions (petites et grandes) et des images, à travers des oeuvres fragmentées entre technologies, chefs d’oeuvre, culture populaire et bombe aérosol. La révolution digitale a en effet multiplié les points de vue dans notre société, cette « fragmentation » que l’artiste souhaite « représenter dans [s]on travail.». Il s’agit de la première exposition personnelle de l’artiste dans cette galerie.

Galerie Artistik Rezo
14 rue Alexandre Dumas
75011 Paris

 

 

Visuels :

© Affiche évènement

© A Truly Shared Love, 2018 (capture d’écran / screenshot) vidéo UHD, 5’20” / UHD video, 5’20”

© William Klein & Ushio Shinohara, 193 Gallery

© DanHôo, A2Z Art Gallery

© Ozmo

Un dimanche romantique à la Philharmonie
Gagnez 2X2 places pour le film MORT À VENISE
Emilie Zana

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *