Expos
Paul Signac, le peintre collectionneur, au Musée d’Orsay

Paul Signac, le peintre collectionneur, au Musée d’Orsay

13 octobre 2021 | PAR Iseult Cahen Patron

Jusqu’au 13 février 2022, le musée d’Orsay met à l’honneur la collection de Paul Signac qui rend hommage aux maîtres de la couleur Monet, Cézanne, Degas, Seurat, Bonnard, Matisse et bien d’autres !

Vous connaissiez les œuvres du peintre Paul Signac ? Découvrez à présent sa collection privée ! Majoritairement constituée d’œuvres réalisées par ses pairs et ses amis artistes, la collection Signac est le reflet de son attrait tantôt pour des œuvres chatoyantes tantôt pour des compositions plus obscures. Ainsi peut-on y retrouver les fusains d’Odilon Redon et les dessins de Charles Angrand (La grange sous la neige, 1895) non loin d’œuvres polychromes signées Seurat, Matisse et Cross (La Joyeuse Baignade, 1899).

Chaque œuvre a son histoire

Construite en 5 parties, l’exposition « Signac, collectionneur » est instructive. De l’influence des « maîtres » (Manet, Boudin) aux fauvistes, elle témoigne des liens existants entre production artistique et constitution d’une collection chez Signac. Chacune des œuvres de la collection renferme une histoire, faite d’occasions saisies et de rencontres opportunes.

De la couleur !

Ce qui marque surtout dans cette exposition temporaire, c’est le grand tribut que fait Signac, par le biais de sa collection, à ses compagnons de fortune, les « néo-impressionnismes ». Il sera lui-même le théoricien de ce mouvement artistique né dans les années 1890. La technique du divisionnisme (ou pointillisme) qu’ils prônent paraît simple : une multitude d’aplats brefs et colorés sont habilement disposés côte à côte. En résulte une toile figurative aux mille et une variations qui happe son observateur.

Faites le plein de vitamine D

Alors que l’hiver approche, « Signac, collectionneur » est une ultime dose de couleurs estivales, de bords de mer et de corps nus se dorant la pilule au soleil.

À voir jusqu’au 13 février 2022 au Musée d’Orsay.

Visuels ©Iseult Cahen-Patron

Plongez dans les arts martiaux au musée du Quai Branly !
Catalogue de l’exposition Paris-Athènes. Naissance de la Grèce moderne 1675-1919
Iseult Cahen Patron

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture