Expos
La Fondation Louis Vuitton expose les oeuvres exceptionnelles de la collection Morozov

La Fondation Louis Vuitton expose les oeuvres exceptionnelles de la collection Morozov

17 septembre 2021 | PAR Iseult Cahen Patron


Cet automne, la Fondation Louis Vuitton met à l’honneur la collection des deux frères moscovites Mikhaïl et Ivan Morozov. Les grands noms de l’art moderne français et russes sont au rendez-vous.

Par Iseult Cahen-Patron

Picasso, Monet, Renoir, Van Gogh, Cézanne, Gauguin, Bonnard, Matisse, Toulouse-Lautrec, Sisley, Corot aux côtés de Répine, Sérov, Vroubel, Korovine, Sarian, Malévitch… Les œuvres des plus grands maîtres impressionnistes, postimpressionnistes et modernes sont réunies à la Fondation Louis Vuitton à l’occasion de l’exposition-événement « La collection Morozov. Icônes de l’art moderne ». Imaginée et espérée dès la préparation du premier volet du cycle « Icônes de l’art moderne » dédié à la collection Chtchoukine en 2016, l’exposition tant attendue sur les Morozov est fin prête à ouvrir ses portes au grand public dès 22 septembre 2021, et ce pour une durée de cinq mois.

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage

Dispersées à partir de 1918 par le régime bolchevique, les oeuvres acquises par les frères Mikhaïl Abramovitch Morozov (1870-1903) et Ivan Abramovitch Morozov (1871-1921) sont aujourd’hui conservées au Musée de l’Ermitage (Saint-Pétersbourg), au Musée des beaux-arts Pouchkine (Moscou) et à la Galerie Trétiakov (Moscou). Exceptionnellement, celles-ci ont pu quitter la Russie et être rassemblées pour l’événement. La Fondation Louis Vuitton et ses partenaires sont parvenus à réunir pas moins de 200 oeuvres (peintures, sculptures, pastels, photographies) issues de cette collection prestigieuse.

Moscou-Paris

La singularité de l’exposition tient à la présence des productions d’artistes russes tels que Ilia Machkov, Piotr Kontchalovski ou Konstantin Korovine. Ces oeuvres témoignent de l’impact de Cézanne, Picasso, Renoir, Monet et bien d’autres sur les contemporains russophones mais aussi de leurs échanges. Sur 47 artistes présentés dans l’exposition, 17 sont de nationalité russe. Ainsi, les multiples oeuvres de l’exposition – savamment agencées au fil des treize salles – se font échos. Paysages, portraits, natures-mortes, scènes de nus, petits et très grands formats : l’exposition dévoile le goût raffiné et avant-gardiste des Morozov pour la production artistique de leur temps. Seule ombre au tableau, la scénographie (un peu trop ?) épurée contraste, à certains moments, avec le sentiment de vitalité des oeuvres les plus chatoyantes.

L’exposition La collection Morozov. Icônes de l’art moderne est à retrouver à la Fondation Louis Vuitton dès le 22 septembre 2021 et jusqu’au 22 février 2022.

Visuel 1 Valentin Sérov, Portrait du collectionneur de la peinture moderne russe et française Ivan Abramovitch Morozov, Moscou, 1910 © Galerie Trétiakov, Moscou
Visuel 2 Konstantin Korovine, En barque, région de Moscou, 1888 © Galerie Trétiakov, Moscou
Visuel 3 Paul Cézanne, Baigneurs, Aix-en-Provence, 1892-1894 © Coll. Ivan Morozov, 5 octobre 1909. Musée Pouchkine, Moscou.

Marthe Mercadier nous a quittés
Gael Faure : « L’eau et la peau, c’est une thérapie »
Iseult Cahen Patron

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture