Expos

Les enfants du siècle d’or hollandais sont à l’honneur à la Fondation Custodia

Les enfants du siècle d’or hollandais sont à l’honneur à la Fondation Custodia

07 juin 2019 | PAR Juliette Mariani

Du 8 juin au 25 août 2019, la Fondation Custodia, qui héberge une importante collection de dessins et d’estampes des écoles hollandaises et flamandes du XVIIe siècle, accueille entre ses murs trois expositions : Frans Hals, Portraits de famille, Enfants du siècle d’or et Marian Plug, Peintures et œuvres sur papier.

Les deux premières expositions, situés au premier étage de l’hôtel particulier Lévis-Mirepoix, réunissent des tableaux de Frans Hals et des dessins, estampes et portraits de nombreux artistes du siècle d’or hollandais. On apprécie la clarté des informations qui guident la visite et rendent compte avec précision du contexte historique, tout en mettant l’accent sur les éléments picturaux les plus cruciaux. Les différentes œuvres sont mises en valeur par des cadres d’époque soigneusement restaurés, ou leurs copies conformes. Leur point commun : ce sont toutes des portraits de famille et d’enfants. La galerie consacrée à Frans Hals rassemble ainsi quatre tableaux de famille du portraitiste hollandais, empruntés à des musées de l’Ohio, de Londres et de Madrid. Le clou de l’exposition est la reconstitution d’un tableau aujourd’hui divisé en trois parties distinctes. Une récente découverte à l’occasion d’une restauration a en effet révélé que les tableaux Trois enfants dans une charrette tirée par un bouc, La famille Van Campeen dans un paysage et Portrait de jeune garçon constituaient originellement un seul et même monumental portrait de famille, découpé au XIXe siècle. Pour la première fois depuis deux-cents ans, la famille est réunie sur le même mur, où elle offre au spectateur le réseau complexe de ses jeux de regards et son écheveau de mains tendues. Les coups de pinceau marqués de Hals et sa maîtrise du reflet sur les joues roses et charnues témoignent avec habileté de l’âge spontané et enjoué de l’enfance. 

En écho avec ces toiles de Frans Hals, la Fondation Custodia a puisé dans son immense collection de dessins (8 000) pour exposer des dessins préparatoires à des portraits de famille, mais aussi des estampes et des peintures d’enfants qui datent du siècle d’or hollandais (1584-1702). Parmi les artistes exposés : Nicolaes Maes, Hendrick Goltzius, David Bailly, Cornelis de Vos ou encore Rembrandt. Les œuvres de cette deuxième exposition, intitulée Enfants du siècle d’or, semblent démentir les propos de l’historien et sociologue Philippe Ariès selon lequel l’enfance serait une invention du XXe siècle. Car ces enfants qui grandirent il y a trois siècles sont peints avec une délicatesse et une profusion des détails qui laissent deviner des commanditaires riches et aimants, ou des peintres sous le charme leur jeune progéniture. Joueurs ou endormis, anonymes ou identifiés, souvent angéliques, ces enfants sont parfois hiératiques et alourdis par le poids des attentes parentales, comme ce bébé de six mois peint en 1626, représenté debout, rigide et engoncé dans une robe fastueuse, tenant à la main un hochet-sifflet en argent qui témoigne de son statut social.

Le sous-sol de l’hôtel accueille également des aquarelles, estampes et peintures de l’artiste néerlandaise Marian Plug, essentiellement des paysages où se confondent et se lient les formes et les couleurs.

Vernissage le 7 juin de 18 h à 20 h 30 
Du 8 juin au 25 août.
Fondation Custodia, 121 rue de Lille
Tous les jours sauf le lundi de 12 h à 18 h 
7 – 10 €

Visuels : une : © détail de Frans Hals, La Famille Van Campen dans un paysage, 1623-1635 
© Frans Hals, Portrait d’une famille néerlandaise, milieu des années 1630
© Cornelis de Vos, Étude d’une tête de fillette
© Marian Plug, Près d’Aubrac (souvenir), 1964 

 

La Quinzaine des réalisateurs 2019, à voir au Forum des images et en salles
Daniel Rondeau à l’Académie française : jamais deux sans trois
Juliette Mariani

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *