Expos

Le Tumulte de Katinka Bock

Le Tumulte de Katinka Bock

14 octobre 2019 | PAR Laetitia Larralde

Pour sa nouvelle exposition, Lafayette Anticipations a offert son espace et ses ressources à Katinka Bock, pour une réflexion sur la poésie de la matière et le récit par l’absence.

Nommée pour le Prix Marcel Duchamp 2019 avec Eric Baudelaire, Marguerite Humeau et le duo Ida Tursic et Wilfried Mille, Katinka Bock propose à Lafayette Anticipations un travail sur la trace. Trace du temps, d’une présence ou de l’Histoire, ses sculptures portent la marque d’éléments qui ne sont plus visibles aujourd’hui.

L’œuvre principale, sculpture monumentale suspendue sous la verrière de l’espace d’exposition, présente plusieurs niveaux d’empreintes extérieures. Les plaques de cuivre qui recouvrent cette forme entre l’oreille et la conque étaient à l’origine la couverture du dôme du Anzeiger- Hochhaus de Hanovre. Bâtiment emblématique de la ville dédié à la presse et dont le dôme de 12 mètres abritait un cinéma et un planétarium, il a résisté à la seconde guerre mondiale. Les bombes ont traversé la coupole, les incendies l’ont noircie, les oiseaux l’ont griffée : autant de traces que l’on retrouve sur les plaques verdies d’oxydation.

Sorte de carapace qui garde la trace du temps longtemps après que son habitant l’a désertée, la sculpture flotte dans l’espace et fait le lien avec les autres pièces. Là, un gisant qui n’existe plus que par les feuilles de céramique qui le recouvrent, tel un sans-abri dormant sous des feuilles de journal, ici des cactus où le métal a remplacé la chair et les épines, dehors une cuillère géante qui attend que le climat agisse et achève l’œuvre.

La matière garde un témoignage du temps, parfois en signes superficiels, parfois en épousant une forme disparue, comme un fauteuil garde l’empreinte du corps qui s’assoit dessus. Par son travail à la fois terre à terre et poétique, Katinka Bock raconte l’histoire d’objets et d’êtres imaginaires. N’hésitez pas à utiliser l’application de médiation ReBond et à regarder dans les moindres recoins de l’espace, les objets et leurs histoires peuvent se cacher, le temps de libérer votre imagination.

Katinka Bock – Tumulte à Higienópolis
Du 9 octobre 2019 au 5 janvier 2020
Lafayette Anticipations – Paris

Visuels : Katinka Bock, Tumulte à Higiénópolis, 2019. © Pierre Antoine / Lafayette Anticipations, Paris

Victoria Mas : Le bal des folles
L’agenda classique de la semaine du 14 octobre
Laetitia Larralde
Architecte d'intérieur de formation, auteure de bande dessinée (Tambour battant, le Cri du Magouillat...)et fan absolue du Japon. Certains disent qu'un jour, je resterai là-bas... J'écris sur la bande dessinée, les expositions, et tout ce qui a trait au Japon. www.instagram.com/laetitiaillustration/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *