Expos
Le train des impressionnistes

Le train des impressionnistes

25 avril 2015 | PAR La Rédaction

Dorénavant, ceux qui aiment les impressionnistes prendront le train. Chaque week-end, des wagons customisés vont permettre de rejoindre Giverny ou Rouen sans souffrir des embouteillages. Avec des navettes à l’arrivée pour se rendre chez Monsieur Monet ou au musée des Beaux-arts de Rouen. Des trains, donc, plaisir compris, pensés par la SNCF et la région Haute-Normandie.

Courons à Giverny où les nymphéas explosent à la surface de l’eau dès que la température ambiante atteint 18° ! La maison ensoleillée de Claude Monet séduit presque autant que le jardin alentour. Passons le petit pont japonais, les étangs bordés de mousse veloutée, le fouillis orchestré des nymphéas. Seuls les saules pleureurs apportent une note mélancolique à ce paysage mythique. La maison rappelle la mode du japonisme par les somptueuses estampes, les vases, les céramiques. Restaurée, elle offre une plongée joyeuse dans la vie quotidienne du peintre. Dans la chambre, le bureau à cylindre et la commode XVIIIème sont restés comme à l’époque. Mais la lumière dorée gomme ce que la scène pourrait avoir de figé. Par la fenêtre s’aperçoit le jardin, ce fameux clos normand qui travaille sa palette de tulipes multicolores. S’y déploie en majesté un sublime rosier grimpant, le « Mermaid » le grand favori de l’artiste ! Mais il ne faut pas rater tout à côté, au Musée des impressionnismes, l’exposition consacrée à la peinture d’Edgar Degas, un aspect moins connu souvent que la sculpture, ceci jusqu’au 19 juillet.

Comment se rendre à Giverny ?
Jusqu’au 17 septembre, la SNCF met en place chaque week-end à la gare Saint Lazare des trains dédiés aux impressionnistes. Avec un tarif incitatif de 40 euros jusqu’au 17 mai ( 33.50 euros pour les + 12 ans et étudiants, 24 euros pour les 7-11 ans, 15,50 euros pour les 4-7 ans, 8 euros pour les – 4 ans). Cela inclut le trajet aller-retour, la navette et des entrées coupe-file au Musée des Impressionnismes ou à la maison de Monet (gare de Giverny-Vernon), ou au musée des beaux-arts de Rouen.
Le départ vers Giverny est à 11 heures avec un retour vers Paris à 18h53. A bord du train, les passagers peuvent découvrir l’univers des peintres grâce à des panneaux explicatifs ou des QR codes.
Infos sur le site du train des impressionnistes et sur celui de la Fondation Monet. :

Olivia Barron

visuel : affiche sncf

[Critique] « Broadway Therapy » : inoffensive comédie new-yorkaise à la Woody Allen
Une bio de Desmoulins par Pascal Wilhem
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture