Expos
[Expo] Anima Animal à Saint Riquier jusqu’au 31 décembre 2015

[Expo] Anima Animal à Saint Riquier jusqu’au 31 décembre 2015

28 avril 2015 | PAR Sandra Bernard

L’abbaye royale de Saint Riquier, dans la Somme, propose une grande exposition d’art contemporain conçue par deux commissaires d’exposition, Evelyne Artaud pour l’art contemporain, et Jean-Pierre Balpe pour l’art numérique, sur le thème des relations entre Homme et animal, sous le vocable Anima Animal, du 19 avril au 31 décembre 2015.

Le rapport entre l’Homme et l’animal est ambivalent : élevé pour sa viande, chassé, l’animal peut être sacré, de compagnie, mythique ou encore une allégorie de la condition humaine. Car, s’il est admis que l’Homme est un animal comme un autre, la place de l’animal dans les sociétés humaines laisse toujours place au débat. Nourricier, sacré, partenaire, attraction, victime, témoin ou miroir, l’animal endosse toutes sortes de rôles pour mieux confronter chacun à sa propre nature.

Ce sont les différentes facettes de la relation homme animal qui sont mises en lumière par les travaux des 28 artistes exposés. Parfois poétique, violente ou fantasmée, la rencontre des êtres si proches physiologiquement produit des résultats très divers.

Usant de procédés très variés (peinture, sculpture, vidéo, photographie, infographie, radiographie, etc.) l’exposition suscite toute une gamme d’émotions aux visiteurs. L’expérience sensitive est confortée par des œuvres interactives allant du générateur multimédia à un cube communiquant en passant par des œuvres tactiles qu’il est, une fois n’est pas coutume, vivement conseillé de toucher !

La scénographie tire partie des vastes volumes du lieu. L’ancienne abbaye royale carolingienne, devenue réserve de l’État français avant d’être reconvertie en centre culturel régional, dispose de grandes pièces d’exposition. La première partie de l’exposition s’avère relativement cloisonnée, mettant l’accent sur les œuvres d’un artiste particulier, voire de deux, si leurs travaux se répondent. La seconde partie, située dans un vaste espace lumineux ouvert pour la première fois au public, met en relation des œuvres très éloignées plastiquement et dans leur signification, formant une exposition dans l’exposition. Enfin, certaines œuvres sont installées dans le jardin, s’intégrant dans les anciens bâtiments de l’éco-musée.

L’abbaye de Saint Riquier est, depuis près de 1500 ans, un haut lieu de la réflexion culturelle française. Fondée au VIIe siècle sur la tombe de Saint Riquier, elle est devenue abbaye royale sous Charlemagne. Son hôte le plus célèbre n’est autre que Nithard, petit fils de Charlemagne, qui a écrit les quatre premiers vers de la langue française. A la période capétienne, Saint Riquier est l’abbaye la plus riche du royaume et c’est là que la tradition du roi thaumaturge est élaborée.


Anima Animal [Exposition] par SB-Paris

Informations pratiques :

Anima Animal, Abbaye royale de Saint RiquierOuvert tous les jours de 10h à 19h et de 10h à 21h durant le festival (du 7 au 12 juillet). Plein tarif : 4€ et tarif réduit : 3€

Visuels :

Benoit Huot  – Personnage assis avec renard – 2012 – technique mixte – 150 x 60 x 60 cm © Yves Petit

Arman-La vénus à Gond 2

Viviane Vagh Vie interieure/ inner Life 

France Cadet – cyborg # 16 © France Cadet

Infos pratiques

Le patrimoine culturel du Népal détruit après le séisme
« Hip-Hop, du Bronx aux rues arabes »: une exposition qui invite à s’exprimer
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *