Actu
Star Wars au service de la démocratie

Star Wars au service de la démocratie

04 décembre 2015 | PAR Clémence Charrier

Les parallèles entre la situation actuelle de notre société et la célébrissime série Star Wars sont plus qu’évidents : obscurantisme, combat pour la liberté, ambivalence du manichéisme ; que de notions qui font le jeu des problématiques mondiales. C’est dans cet esprit que l’association ADMIS (Association pour le Développement de la Médiation Institutionnelle et Sociale), fondée par Henri Cohen Solal et Jérôme Lecat dans le but de soutenir et de promouvoir des actions de médiation interculturelle et sociale, organise Star Wars : le colloque. Pour ce qui est des intervenants, l’association a misé sur un large spectre d’experts. Nous retrouvons, entre autres, la professeure de philosophie Blandine Kriegel, le psychologue Arthur Leroy, ou encore Emmanuel Niddam, Psychanalyste et Psychologue au CSAPA de Saint-Denis. Ils ont ainsi tous uni leurs compétences et leurs idées pour lancer débats et conférences lors de ce colloque immanquable.

L’oeuvre de George Lucas est fédératrice. Elle l’est en ce qu’elle parvient à rassembler les générations, les cultures, les origines. De ce fait, elle constitue un appui de choix pour discuter des enjeux d’une autre notion qui nous unit tous : la démocratie. En effet, si nous vivons implicitement et nécessairement la démocratie en France, l’accès à la réflexion qu’elle convoque n’est pas toujours aisé. S’approprier les outils dont elle nous demande l’usage pour l’appréhender pleinement, et ainsi la vivre consciemment, nécessite des moyens que nous n’avons pas toujours en notre possession. Le but de ce colloque est justement de rendre ce travail universel, pour favoriser les relations volontaires entre citoyens et démocratie.

Un programme extrêmement varié et complet permet une approche entière de ce sujet. Toujours avec Star Wars comme référent, les conférence, débats, projections s’enchaînent au cours de ces deux journées de réflexions inter-générationnelles. Les différentes prises de paroles se font sur des thèmes très larges, et posent pourtant des questions essentielles : peut-on se battre pour la démocratie ? L’amour est-il une force en son sein ? Des interrogations qui deviennent presque existentielles, que chacun peut et doit se poser, d’autant plus au regard de notre situation actuelle en France. La culture populaire en permet une approche bien plus claire, en ce sens qu’un appui aussi bien concret que virtuel permet un recul nécessaire tout en se rapprochant au plus près de la population. Ce colloque nous rappelle que la réflexion citoyenne, loin de n’être qu’un droit, est avant tout un devoir. Et que ce devoir peut-être attrayant.

Toutes les infos sur le colloque ici.

VISUELS : © affiche de l’événement

« L’autre » de Florian Zeller, Mise en scène Thibault Ameline
Le cirque Wauquiez
Clémence Charrier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *