Cinema
The Very Best of John Williams à la Seine Musicale : Une plongée harmonieuse dans l’histoire du cinéma américain

The Very Best of John Williams à la Seine Musicale : Une plongée harmonieuse dans l’histoire du cinéma américain

13 octobre 2022 | PAR Yohan Haddad

Le mercredi 12 octobre à la Seine Musicale, le compositeur de musiques de films John Williams était à l’honneur, au coeur d’un concert symphonique savoureux qui nous replonge dans une certaine histoire du cinéma américain des années 1970 à aujourd’hui.

Spielberg, Lucas et les autres…

Il suffit de quelques secondes pour reconnaître ces notes. Elles sont imbriquées dans notre esprit depuis maintenant plus de 40 ans, ayant fait rêver enfants et adultes de toutes les époques, et n’étant pas prêt de s’arrêter aujourd’hui. La saga Star Wars, initiée par George Lucas en 1977, ne serait pas grand-chose sans son univers musical et sonore si particulier. Durant près de 20 minutes, l’orchestre autrichien K & K, mené par son charismatique chef d’orchestre Matthias G. Kendlinger, a rejoué les morceaux les plus célèbres de la saga : de la célèbre Marche Impériale de Dark Vador jusqu’au thème de la Throne Room, en n’oubliant pas le thème principal, l’orchestre a brillamment rendu hommage à cet univers grandiose avec une harmonie et une symbiose unique, n’hésitant pas à proposer certaines variations dans l’orchestration (avec parfois des violons beaucoup plus rapides que dans la version originale). Un jeu de lumières composé de petits points blancs rappelant des étoiles est venu orner ce beau tableau musical, régalant aussi bien les oreilles que les yeux au cœur de la magnifique salle de La Seine Musicale.

Outre l’univers Star Wars, il est évidemment impossible de détacher John Williams de son réalisateur fétiche. Le compositeur a travaillé sur une grande partie de la filmographie de Steven Spielberg, les deux étant responsables de la naissance d’un certain imaginaire du cinéma américain post-Nouvel Hollywood à partir des années 1970. Alors quand après une brève introduction, l’orchestre K & K se met à jouer la bande originale de E.T, il est impossible de ne pas repenser à Elliott et à l’extraterrestre au fil de leurs aventures, symboles d’une génération de cinéphiles du monde entier et de tous les âges. S’enchaînent alors des thèmes inoubliables, tels que celui de Jurassic Park et son ton épique, où encore celui de La Liste de Schindler, l’un des films les plus importants de la carrière de Steven Spielberg. À cette occasion, l’un des violonistes de l’orchestre s’est avancé sur la scène pour jouer ce solo de violon indissociable des horreurs illustrées dans le film. Le concert s’est terminé tout en suspense avec le célèbre thème des Dents de la Mer, traumatisme de toute une génération, repris dans un nombre d’oeuvres impressionnant.

Harry Potter, Jeux olympiques, et autres thèmes…

L’autre grand moment de cette soirée était celui d’un autre grand souvenir de cinéphile : celui de la saga Harry Potter, adapté au cinéma en 2001 par les soins de Chris Columbus. Son univers est tout aussi indissociable de la musique crée par John Williams. Impossible de décrire le thème par écrit, mais l’imaginaire de l’univers de J.K Rowling est implanté dans les esprits. Le thème principal est celui qui a reçu les applaudissements les plus nourris du public, n’hésitant pas à sortir les téléphones pour filmer ce moment unique. Pour compléter cette partition, l’orchestre K & K a également joué le célèbre thème d’Hedwige, sur lequel les films de la saga se terminent, ainsi que celui de l’arrivée d’Harry Potter dans le château de Poudlard, qui joue sur un caractère aussi bien magique qu’étrange.

Pourtant, la musique de John Williams ne s’arrête pas forcément aux succès commerciaux et aux blockbusters d’envergure. Pour débuter le concert, l’orchestre a tenu a joué l’hymne des Jeux Olympiques de Los Angeles de 1984, fanfare tout en cuivres qui représente parfaitement l’idée du plus grand évènement sportif au monde.

Durant sa carrière, John Williams a réalisé la bande originale de plus de 160 films, des années 1950 jusqu’à aujourd’hui, inspirant toute une génération de compositeurs mené aujourd’hui par Hans Zimmer. Son travail est le fruit d’une certaine histoire du cinéma américain, en faisant le compositeur de musiques de films le plus influent avec Ennio Morricone. Ce concert rend hommage avec grâce à son oeuvre, qui n’en finit pas d’être joué autour du monde.

Visuel : © Affiche du concert

Le Festival du film allemand ouvre avec éclat au cinéma L’Arlequin
Yôkai, des monstres de papier très kawaii
Yohan Haddad

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture
Registration