Actu
Polony élue « abatteuse » de 2014

Polony élue « abatteuse » de 2014

28 novembre 2014 | PAR Marie-Lucie Walch

Mardi 25 novembre au Palais des Congrès, le prix Edgar Faure a été remis à Natacha Polony. La prestigieuse récompense consacre la meilleure oeuvre littéraire et politique de l’année. L’ancienne chroniqueuse succède ainsi au duo Jacques Hennen et Gilles Verdez pour leur biographie de Manuel Valls.

ce-pays-qu-on-abat---chroniques-2009-2014-491068

Si l’on en croit les titres des dernières parutions politiques, avec le polémique Suicide français de Zemmour , ou l’ouvrage de Jean-Christophe Buisson récompensé par « Le regard d’Edgar » (prix des internautes),  intitulé Assassinés, la mode est à la fusillade sans pitié. Le livre de Natasha Polony, avec un nom comme Ce pays qu’on abat, semble se conformer à cette tendance. Pourtant, elle se défend d’un tel pessimisme dans un entretien accordé au Figaro: « A travers ces chroniques, j’ai notamment essayé de défendre la République comme cœur d’une vision digne de l’être humain. Surtout, j’ai tenté de mettre en œuvre ce qui sans doute manque le plus aux débats qui nous animent: un système de pensée cohérent ».  Son livre recueille  l’ensemble de ses chroniques publiées entre 2009 et 2014 dans le quotidien de Dassault, qui lui a d’ailleurs remis le trophée en main propre lors de la cérémonie de la Porte Maillot. Devenue depuis quelques années, un personnage public incontournable de la scène politico-médiatique, elle est actuellement chroniqueuse sur le plateau du « Grand Journal » de Canal+.

Ce pays qu’on abat, Natacha Polony, aux éditions du Plon, juin 2014, 250 p., 17 €.

Gagnez 5×2 places pour le film « Praia Do Futuro » de Karim Aïnouz
[Critique] Des escargots et des hommes à l’Etoile Saint Germain
Marie-Lucie Walch

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture