Medias

Esprit Canal, es-tu toujours là?

Esprit Canal, es-tu toujours là?

07 novembre 2014 | PAR Marie-Lucie Walch

30 ans après sa première diffusion, le 4 novembre 1984, la chaîne cryptée est revenue à de nombreuses reprises sur ce qui fait sa particularité : « l’Esprit Canal ». Pour le coup, il ne semble pas avoir pris une ride, et continue à rôder avec plus de créativité que jamais.

Dans un article daté du 27 février 2013, le Gorafi mettait en scène un jeune trentenaire possédé par le fameux « Esprit Canal », qu’il définit ainsi: « Ils font beaucoup de plaisanteries qui tournent autour du sexe ou des excréments. Ils ne respectent pas les normes sociales ni la pensée commune. Enfin, ils ont un sens de l’humour plutôt ravageur et sans concession. »

Avec son programme pornographique avoué, il est évident que Canal+ se démarque du paysage télévisuel français. De ces origines, les différents acteurs de la chaîne n’ont pas honte et préfèrent en parler avec humour. Quitte à condenser de manière un peu simpliste la spécificité de la chaîne, à savoir le foot et le porno. C’est ce que les Guignols de l’info faisaient dire à Michel Denisot lors de l’émission spéciale anniversaire de mardi: « Le Poteau-Fion, ça résume bien la chaîne ».

Canal + a pourtant su se diversifier, en tablant notamment sur l’humour. En trente ans, des générations d’humoristes et de personnalités ont défilé sur le petit écran avant de connaître un plus grand succès. On pense à des duos mythique comme Antoine de Caunes et José Garcia, Omar et Fred, Bruno Sanches et Alex Lutz, ou des émissions passées cultes, telles que le Grand Journal et ses fameuses miss météo, ainsi que le Before.

Refusant tout passéisme nostalgique, les organisateurs de « 30 ans Canal+ » ont tablé sur l’innovation. Se fondant sur la popularité d’une de ses émissions qui avait créé un véritable engouement généralisé, Bref, ils innovent une vidéo anniversaire qui s’adapte à son spectateur et change à chaque visionnage.  Et ça marche. Plus d’1 million de ces petits films uniques circulent actuellement sur la toile, provoquant un nouveau « Phénomène Canal ». Rétrospective oblige, une exposition sur l’histoire de la chaîne est montée en parallèle par l’artiste Xavier Veilhan au Palais de Tokyo jusqu’au 28 novembre.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Canal a su marquer toute une génération, et qu’elle reste à l’affût pour laisser son empreinte sur la suivante.

Visuel 1: © Marc Lescop

Visuel 2: © Capture d’écran de http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid1784-c-les-guignols.html?vid=1160389

 

Soeur Christina loue la Madonne du haut des charts en reprenant « Like a Virgin »
Maladresse chez Victoria’s Secret : les femmes exigent des excuses
Marie-Lucie Walch

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *